26.08.2014

Des potiers venus d'Espagne et de Roumanie pour un marché d'exception

Le renouvellement régulier des exposants du marché des potiers assure au curieux comme à l’amateur de dénicher l’objet qui va résonner avec leur sensibilité. Cela a été le cas avec les attachants personnages  de Mar Gorriz Arcusa, potière installée à Gérone, qui franchit les Pyrénées pour investir les marchés de prestige et ouvrir ainsi son travail à un plus large public. P1170958 (Copier).JPG

Et les visiteurs ont été nombreux à s’arrêter devant les ''figures'' avec lesquelles elle raconte mieux qu’avec des mots une démarche originale.  Avec elles, elle a trouvé sa voie dans la sculpture pour communiquer aux autres sa passion de la terre et ses propres expériences. Par exemple, ces femmes, en situation, assises sur une chaise, lisant ou regardant au loin réjouissent par leur  fraîcheur comme par la simplicité de leur allure, souvent inspirées par les proches de Mar et auxquelles le spectateur est invité à s’identifier.P1170959 (Copier).JPG

Moins de poésie mais un savoir-faire ancestral, avec les invités du marché, les céramistes roumains de la région d’Horezu dont le savoir-faire a été récemment inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Leur stand, et plus particulièrement le potier Sorin Giubega, a été très entouré lors de des démonstrations de décors sur assiettes ou bols, à l’aide d’outils et de techniques spécifiques.

P1170965 (Copier).JPGL’habilité du potier, la minutie de son travail à conjuguer décorations et couleurs en a scotché plus d’un. C’est à partir d’une corne de bœuf évidé contenant la peinture et d’un bâtonnet prolongé d’un fil de fer qu’il dépose les couleurs aux nuances vives de brun foncé, rouge, vert, bleu et de l’ivoire spécifique d’Horezu. Quant aux motifs, ce sont toujours les mêmes depuis quelque 2 000 ans. Le coq, qui symbolise la renaissance, est emblématique de cette céramique présente dans toutes les grandes collections de poterie du monde.P1170968 (Copier).JPG
 

17:32 Publié dans Expositions, Patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : potiers |  Facebook | | |

22.08.2014

À la rencontre des nouveaux créateurs du marché des potiers

Le marché des potiers surfe toujours sur le succès même si la fréquentation moyenne sur les deux jours a légèrement baissé lors de cette 22e édition. Toutes les techniques étaient représentées, la faïence, le grès, la terre vernissée ou encore le raku - en force cette année -  déclinées en art de la table et de la décoration d’intérieur, bijoux et sculptures.P1170930 (Copier).JPG

Encore une fois, les artistes potiers ont étonné le visiteur par un travail qui conjugue talent artistique et expression personnelle. Ils étaient une douzaine à s’installer pour la première fois sous les ombrages de la place de la République.

P1170954 (Copier).JPGInspirées par le monde des coquillages, du corail et des tortues marines, les créations d’Agnès Cartairade, de Montpellier, ont été très remarquées. « Un hommage, dit-elle, aux merveilles de nos océans à l’heure où surpêche et pollution les mettent en péril. »

P1170935 (Copier).JPGLa Gardoise Virginie Testa travaille le grès et proposait une vaisselle joliment décoré, résistante pour une utilisation au quotidien. Sa devise : « Faire les choses avec autant de sérieux qu’un enfant qui joue. »

P1170938 (Copier).JPGInstallée dans le Gévaudan, Florence Pichot a appris avec un maître japonais que « d’une fêlure pouvait jaillir force et beauté ». Ses sculptures de terre polie, comme patinées par le temps, interrogeaient le public par leur côté singulier. Pas étonnant lorsqu’on apprend qu’elles s’inscrivent dans une série appelée les Méditants.

P1170949 (Copier).JPGLes rencontres avec Corinne Durr du Mas d’Azil qui travaille le grès avec passion et P1170944 (Copier).JPGVéronique Sesia d’Aubagne, spécialisée dans le jardin d’intérieur en céramique, ont, elles aussi, permis au public d’approcher une inédite génération de céramistes qui renouvelle le genre et assure le succès de ce rendez-vous qui participe à la vie de la commune et aide à la préservation des métiers du patrimoine vivant.
 

 

 

17:37 Publié dans Expositions, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : potiers |  Facebook | | |

23.08.2013

Le marché des potiers a toujours son public

P1140849.JPG       La palette multicolore de Reindert Overduin

Événement phare de l’été, le vingt et unième marché des potiers a rassemblé, sous les ombrages de la place de la République,  trente-huit artisans de la terre qui ont proposé aux visiteurs leurs dernières créations. Leur sélection permet la découverte de nouveaux talents et assure aux curieux comme aux amateurs de céramique le renouvellement de pièces toujours uniques.

Pendant ces deux jours de plein soleil, les matinées ont été plus propices aux visites et aux achats et les exposants ont plus ou moins tiré leur épingle du jeu.

P1140845 (Copier).jpgCertains repartaient déçus, à l’image de Brigitte Chapelier (ci-dessus) de Montpellier qui, pour sa première participation, n’a pu accrocher le chaland avec ses théières, bols et saladiers élégamment tournés dans des lignes épurées et des teintes douces.

P1140848 (Copier).jpgNon loin, Marion Muselet (ci-dessus) et Ophélie Blancard, de l’atelier MademoiselleS’ Céramique étaient souriantes. Les pièces contemporaines de la première -contraste entre la terre mate de l’extérieur et les émaux colorés de l’intérieur – rivalisaient ave l’univers graphique de la seconde, original et plein de gaîté.

P1140858 (Copier).jpgNouvelle venue, Claudine Dumur,(ci-dessus) qui a pignon sur rue dans le Gard, recherche le mouvement dans ses sculptures en raku et a étonné plus d’un visiteur avec ses sérigraphies sur argile.

P1140854 (Copier).jpgQuant à Coralie Agius,(ci-dessus) installée au hameau de Cabezac, elle a réussi son marché en écoulant, avec force explications, ses poteries créées à partir de cendres de végétaux.marché,potiers
       Les animaux de Dorian Povéda
 

21:35 Publié dans Expositions, Mairie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : marché, potiers |  Facebook | | |

09.08.2012

Les animations des 14 et 15 août autour du musée des potiers

P1070960-bis.jpgL’année 2012 est celle de l’intégration du site Amphoralis dans le Grand Narbonne, une année de transition marquée par l’absence des animations pédagogiques estivales qui rencontraient habituellement un public de façon sans cesse renouvelée. Un public qui, pour autant, ne boude pas le jardin méditerranéen toujours en construction et continue de découvrir avec intérêt les fouilles et l’habitat des potiers et son superbe toit de chaume.

Cet été, les 14 et 15 août concentrent les activités phares de l’été. L’association des Amis du musée et du site Amphoralis y reste associée en organisant,  autour des recettes du chef Apicius, le célèbre repas gallo-romain. De quoi mettre l’eau à la bouche aux 150 convives qui s’y pressent à chaque édition. P1070939-bis.jpg

En ce 14 août, après le repas, à proximité de l'habitat, à 21h 45, Le Grand Narbonne présente un spectacle historique vivant ''Imperator Invictus'' avec des scènes de combats de gladiateurs, de parades et de charges militaires qui s’inscrivent dans 1000 ans de l’histoire de Rome.

Les 14 et 15 août, on retrouvera, sous l’ombre des platanes de la place de la République, le maintenant incontournable marché des potiers. Quarante artistes céramiques de toute la région et d’au-delà exposeront la qualité et la diversité de leurs productions. L’AAMSA, sur son stand, préparera petit-déjeuner et repas du soir pour les potiers tandis que le comité inter associatif tiendra la buvette.

• Réservations et inscriptions en mairie pour le repas et le spectacle

 

 

07:49 Publié dans Associations, Mairie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : potiers |  Facebook | | |

26.08.2010

De jeunes exposants créatifs sur le marché des potiers

P1040637-bis.jpgPour ce 18e marché des potiers, les nombreux visiteurs ont pu mesurer encore une fois combien est ténue la frontière entre artistes et artisans, tant, qu'au-delà de son effet décoratif, voire utilitaire, la poterie participe à l'harmonie de la vie au quotidien.

Dans un souci de recherche permanente de qualité, les organisateurs sélectionnent des exposants aux techniques diverses, terre vernissée, raku, grès, faïence ou émail, et qui offrent un bel éventail de ce qu'est la poterie actuelle, un savant mélange entre production utilitaire et expression personnelle, entre savoir-faire ancestral et dimension artistique contemporaine.

Sous les ombrages bienvenus de la place de la République, une large place a été accordée à de jeunes céramistes, ravis d'être présents pour la première fois sur ce marché réputé. Ravis de rencontrer le public mais aussi de se confronter à d'autres professionnels, comme le souligne Canan Cancaya, qui travaille le grès et la porcelaine avec une finesse qui interpelle la sensibilité des visiteurs avertis.P1040649-bis.jpg

Canca est née à Istambul et c'est en venant à Paris étudier le cinéma qu'elle a eu son premier contact avec la terre. Emerveillée par le tournage, elle a acheté un tour et trouvé son bonheur auprès d'un potier bourguignon qui lui tout appris des émaux, en trois ans de formation en alternance.  Depuis un an, abandonnant ses études, elle se consacre exclusivement à sa passion et a ouvert son atelier à Châtel-Montagne dans l'Allier. Ses bols et ses vases, aux lignes souples et épurées, aux tons sobres d'inspiration antique, entrent dans la poterie utilitaire par la grande porte.

Face à face, Valérie Blaize et Océane Madelaine faisaient étalage elles aussi d'une production qui se distingue également par leur modernité. Elles se sont connues à la Maison de la Terre à Dieulefit qui dispense une formation professionnelle aux métiers de la céramique et ont derrière elles un long apprentissage dans divers ateliers.
P1040638-BIS.jpgLe travail de Valérie a deux facettes. D'une part, des objets usuels quotidiens et d'autre part son cabinet de curiosités qui révèlent ses interrogations sur la place des objets aujourd'hui. '' Futilitaires '', c'est ainsi qu'elles appellent ses pièces parce que fonctionnelles par la forme et futiles par leur présence décorative. Quant aux coussins en forme de ventre ou aux couvercles de boîte évoquant un sein, ils ont nourri bien des réflexions. De vrais curiosités, sans nul doute!

P1040641-bis.jpgOn retrouve sur le stand d'Océane, une Audoise installée à Plaigne, de la vaisselle et des pichets, des tableaux et des fresques murales, aux lignes pures et sobres. Pas d'aplats de couleur mais de simples traits colorés qui semblent crayonnés naïvement sur les objets exposés. Rencontre, c'est ainsi qu'Océane qualifie son histoire avec l'argile, une rencontre dont la finalité est que les formes créées puissent circuler vers d'autres mains.

 

06:00 Publié dans Mairie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : potiers |  Facebook | | |

13.08.2010

18e édition du marché des potiers sur la place de la République

P1020454-BIS.jpgLes 14 et 15 août, sous les ombrages de la place de la République, une quarantaine d'artisans potiers présenteront leur savoir-faire et leurs productions au public.

Le marché des potiers de Sallèles d'Aude se veut un incontournable de l'été en région et nul doute que cette 18e édition apportera encore sur les étals son lot d'originalité et de talents d'autant que l'accent est mis sur les nouveaux exposants.

C'est donc une large palette de ce qui se fait de mieux chez ces artisans du grand Sud, éclectique à souhait, du raku à la céramique, en passant par les oeuvres d'art et les objets usuels, qui est ainsi offerte aux amateurs de belles poteries. Et les organisateurs l'affirment, il y en aura pour tous les goûts et toutes les bourses!

Aux côtés des étals, des animations autour de la poterie seront également proposées par les Amis du musée.
Les vignerons du terroir seront aussi de la fête et inviteront les chalands à déguster leurs vins.

Le 14, à partir de 11 h, la municipalité offrira à tous l'apéritif. A savoir aussi que le site Amphoralis sera ouvert exceptionnellement de 10 h à 19 h non stop, avec une démonstration de vannerie le samedi après-midi.

06:00 Publié dans Mairie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : potiers |  Facebook | | |

20.08.2009

Au rendez-vous des savoir-faire au marché des potiers

P1020470-bis.jpgLes 42 exposants du 17e marché des potiers ont prouvé, encore une fois, leur savoir-faire en exposant des pièces à l'originalité chaque année renouvelée et dont la richesse des coloris a séduit les chalands qui repartaient de la place de la République les bras chargés.

P1020451-bis.jpgP1020454-BIS.jpgAvec un peu moins de monde que d'habitude, la manifestation n'en garde pas moins une notoriété maintenant établie. Dans cet espace ombragé, qui se prête à merveille à cette concentration d'artistes qui flirtent entre art et artisanat, anciens et nouveaux se côtoyaient.

Aux côtés de Bernard Muzas, le potier attitré d'Amphoralis, qui proposait sa production aux décors traditionnels populaires du Languedoc, on trouvait de nouveaux venus comme Chloé Perrin, d'Arles, qui attendait la foule des grands jours, mais qui a tiré son épingle du jeu, en proposant à des prix tout doux, ses créations colorées japonisantes. Ses saladiers, assiettes et bols, en terre vernissée bicolore, alliant l'utile à l'agréable, ont comblé bien des attentes.

Non loin, le tout jeune Loïc Giorgio, des Pyrénées-Orientales, a étonné avec des pièces résolument modernes. Déjà inscrit à la Maison des Artistes et reconnu par ses pairs, il se distingue par un jeu de matières, brutes et polies, qu'il laisse à l'enfumage au bois produire des teintes variant du gris clair au noir profond. « C'est la nature qui confére aux pièces ce cachet unique » précise Loïc dont les oeuvres s'inscrivent toutefois dans une démarche artistique haut de gamme.

P1020455-bis.jpgMichèle Janisset est une audoise de Puivert, elle aussi pour la première fois à Sallèles d'Aude. Actuellement à l'affiche de l'office du tourisme de Quillan, cette céramiste mosaïste dit « se laisser porter par le monde magique de l'argile ». Les arts de la table, le luminaire, les vases les tables et guéridons comme celui exposé sur la place, font partie de son univers et s'inscrivent dans « un vent de terre » du nom de son atelier.

On ne peut passer sous silence la démonstration de Cécile, la potière sallèloise, toujours très entourée à proximité du stand réservé à Amphoralis. Concentrée, elle a tenu en haleine, comme à chacune de ses prestations, un public admiratif de sa dextérité au tour manuel, pendant que Séverine initiait les enfants à la fabrication de lampes à huile.

Rendez-vous est déjà pris entre potiers et visiteurs pour une 18e édition et des talents encore une fois renouvelés.

 

06:00 Publié dans Expositions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : potiers |  Facebook | | |