02.10.2014

Sallèles a remporté les 5e jeux intervillages

Pour la troisième année consécutive, l’équipe sallèloise, engagée dans les jeux intervillages organisés par le centre social Les Passerelles, a soulevé le trophée de la victoire.

P1180114 (Copier).JPGPour rappel, quatre équipes étaient engagées dans ce rendez-vous amical entre villages du territoire, Sallèles, Mirepeïsset, Saint-Marcel et Sainte-Valière pour une première participation.

À l’issue de cette cinquième édition, Saint-Marcel et Sallèles étant à égalité, l’avantage a été donné aux concurrents sallèlois par le jury. C’est donc, comme le veut la tradition, dans la commune gagnante que le trophée a été remis officiellement à la capitaine, Nathalie Thuan, entourée d’une partie de son équipe.

Joëlle Ratajczak, la présidente du centre, a félicité tous les participants pour la bonne humeur générée sur le site de la Garenne et leur contribution active à la réussite de cette journée ludique.

 

18:07 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : passerelles |  Facebook | | |

07.03.2014

Le soleil au rendez-vous des Passerelles

Le 22 février, la sortie neige à Puyvalador, proposée par le centre social Les Passerelles, a bénéficié d’un temps magnifique, déjà présent lors de la halte matinale à Villefranche-de-Conflent. DSCN2758-bis.jpg

Les quarante personnes, de 2 à 65 ans, ont en outre, bénéficié d’un épais manteau de neige propice à satisfaire les desiderata des petits et des grands, bonhommes de neige et luge en famille, randonnées à pied ou en raquettes, ski alpin ou de fond et, tout simplement, farniente pour quelques-uns. En tout cas une journée réussie à la découverte des neiges catalanes !

Autre grand rendez-vous des Passerelles, la semaine de l’emploi du 31 mars au 4 avril, avec un nouveau petit déj’ pour l’emploi sur le thème des métiers du commerce. La bourse aux jobs aura lieu, quant à elle, le mercredi 2 avril, de 15 h à 19 h 30,

 

08:13 Publié dans Loisirs, Mairie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : passerelles |  Facebook | | |

20.02.2014

Comment trouver une formation sur le territoire

Le centre social Les Passerelles a proposé le 6 février une rencontre sur le thème des métiers de la santé. Pour cette nouvelle édition des petits déj’ pour l’emploi, la première de l’année, vingt-trois personnes étaient au rendez-vous. De Mirepeïsset, Argens, Argeliers, Ginestas, Saint-Marcel et Sallèles.

P1160131 (Copier).jpgLe but d’Albane Longuépée, responsable de la structure, est de mettre en relation ce public essentiellement féminin en recherche d’emploi ou de formation sur le territoire avec des professionnels.

P1160135 (Copier).jpgGéraldine Sibade, du GRETA des métiers de la santé et du social, a présenté une formation sur huit mois, rémunérée par le Conseil général, qui débouche sur un diplôme d’État d’auxiliaire de vie sociale et une embauche assurée. Autre formation, celle d’agent d’accompagnement auprès des personnes âgées, qui a entraîné de nombreuses questions.

P1160133 (Copier).jpgVéronique Charpentier, trente ans au service des aînés en établissement, et actuellement salariée de l’EHPAD Lo Portanel de Saint-Marcel-sur-Aude, a témoigné de ses missions en évoquant une journée type. Carmen Moralès, infirmière libérale, a décrit son parcours et Gilbert Deumié, l’infirmier référent de l’EHPAD La Roque de Sallèles d’Aude a relaté la vie professionnelle des différents personnels au sein de l’établissement. Coraline Moerman était là aussi pour Dépannage emploi services.

Le tour d’horizon, qui a mis en avant un secteur d'activité dynamique, s’est terminé par l’intervention de Charlotte Seyrig, chargée du développement pour l’ADMR. Elle s’est attardée sur la multitude de services à la disposition des personnes âgées ou handicapées et des familles.

Ce temps d’échange de savoirs a été le bienvenu pour les participants qui ont poursuivi les questions-réponses autour d’un sympathique petit déjeuner.
 

18:13 Publié dans Mairie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : passerelles |  Facebook | | |

03.12.2013

Petite mobilisation pour la semaine internationale de la solidarité

Pour sensibiliser le plus grand nombre au risque lié à l’eau et aux gestes éco-citoyens, le centre social les Passerelles a retenu ces thèmes pour animer la semaine de la solidarité.

passerellesLes écoliers des CE2, CM1 et CM2 ont participé toute une journée à l’opération, se déplaçant, classe après classe, à la salle des fêtes où, par groupes de six, leur étaient proposés des activités pédagogiques attractives sur divers supports  comme une vidéo sur la soif dans le monde ou des expériences relatives au cycle de l’eau. A chaque passage correspondait un questionnaire réalisé pour que l’élève comprenne la place essentielle de l’eau dans la vie de tous les jours. Une éducation au développement durable qui s’inscrit parfaitement dans le projet d’école.

passerellesAutre animation, la projection du film La taille, écrit par le Sallèlois Jacques de Grenier, un court-métrage qui propose une réflexion sur l’acceptation des différences. Le réalisateur Marc Deltour et les deux acteurs, Jo Salan et Abdellah Kradaoui étaient présents, mêlés au public qui a pu apprécier le travail de ces amateurs éclairés.

passerellesDernier point fort à insérer dans ce programme qui fait la part belle à la solidarité, la conférence du Sallèlois Alain-Jean Loiseau, président d’Oikcredit Méditerranée dont la mission est de stimuler, partout dans le monde, les épargnants et les organisations caritatives ou cultuelles à investir leurs réserves de trésorerie d’une manière efficace pour lutter contre la pauvreté par le développement.

Une vidéo a permis de mieux saisir la philosophie de cette société financière, l’une des plus grosses réserves mondiales de capitaux privés dans le secteur de la micro-finance. En 2004, alors que la Côte d’Ivoire était en guerre civile, Oikcredit soutint le projet des femmes de Cocovico, à savoir construire un marché en dur qui leur appartiendrait collectivement alors qu’aucune banque ne faisait confiance à des femmes sans formation. En 2011, la coopérative a reçu à Paris le Grand prix de la solidarité internationale.

La manifestation, de qualité, a surtout profité aux écoliers et n’a pas bénéficié du public attendu par les organisateurs. A noter la présence de l'Unicef, partie prenante de l'opération solidarité.
 

  

20.11.2013

Des animations autour de l'eau pour la semaine de la solidarité

L’eau, ressource vitale dont l'avenir est intimement lié à celui de l’humanité, a été choisie par le centre social les Passerelles, comme fil rouge des journées consacrées à la semaine de la solidarité internationale au cœur du Mieux vivre ensemble prôné par la structure.passerelles

Pour sensibiliser le plus grand nombre aux défis que représente la gestion des ressources en eau, une exposition, le jeudi 21 novembre, de 17 h à 18 h, développera plusieurs rencontres sur le cycle de l’eau, l’Unicef et l’eau, le droit de l’eau ainsi qu’une rencontre avec les célèbres photographies de Yann Arthus- Bertrand.

Ces dernières, accompagnées de textes pédagogiques, serviront de support aux scolaires, préparés en classe à la visite, et sur lesquels comptent les organisateurs pour porter le message aux parents.

Le lendemain, vendredi 22 novembre, de 16 h à 20 h, suivront

un atelier cuisine solidaire

une présentation de l’épargne solidaire par Oikcrédit, investissement qui lutte contre la pauvreté dans les pays en développement

la projection du film du Sallèlois Jacques de Grenier, La taille, à l’issue de laquelle le réalisateur Marc Deltouret et les acteurs Jo Sallan et Abdellah Kradaoui débattront avec le public sur le thème du film : l’agriculture ici et ailleurs et l’acceptation des différences.

Les mets préparés dans l’après-midi seront dégustés en fin de soirée.

► La solidarité, c’est aussi le vide vestiaire de l’hiver, le samedi 23 novembre, de 9 h 30 à 12 h, au vestiaire municipal, rue du 4-septembre.

 

 

07.11.2013

Les petits monstres à nouveau dans les rues

passerellesL’on n’était plus habitué, depuis quelques années, à voir défiler dans les rues les bandes d’enfants revêtus d’horribles oripeaux pour satisfaire à une célébration pas de chez nous.

Et bien, surprise, les petits monstres sont revenus, mis en scène par le centre social les Passerelles qui a organisé pour eux une chasse au trésor avec de nombreuses énigmes à résoudre par les quatre équipes aux noms aussi évocateurs dans le fantastique que citrouille, chauve-souris, fantôme et vampire.

Amateurs d’histoires à faire peur, les enfants, une quarantaine, maquillés dans la salle des fêtes, ont ainsi profité, en s’amusant, des derniers jours de leurs vacances d’automne.

Vite la fin d’année avec ses cadeaux au pied du sapin et ses douceurs chocolatées.
 

21:01 Publié dans Mairie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : passerelles |  Facebook | | |

17.10.2013

Les métiers de l'agriculture expliqués aux demandeurs d'emploi

P1150025 (Copier).jpgDernièrement en mairie, ils étaient douze demandeurs d’emploi à participer au petit-déjeuner de l’emploi, initié par le centre social les Passerelles sur le thème du métier agricole.

Ils ont bénéficié des avis éclairés de professionnels qui, tour à tour, ont listé les formations qui existent et les possibilités d’intégrer les filières pourvoyeuses d’emploi.

Éliane Pieroni, de Coop de France, a témoigné de la forte implication des coopératives agricoles dans le maintien et le développement de l’emploi dans les territoires. A ses côtés Jean-Pierre Martre, directeur de la cave coopérative de Ventenac-d’Aude, a été interpellé sur le travail saisonnier qualifié dans le milieu des caves de vinification. Autres interlocuteurs, Fanny Canet, de la chambre d’agriculture de l’Aude, qui aide à bâtir un projet, et Fabienne Tricoire, d'Adema, qui a déroulé les étapes permettant de bénéficier de la structure dont elle est conseillère.

Pour terminer, Célia Cervesato, de la Maison du travail saisonnier du Grand Narbonne, a présenté le projet qui sera opérationnel au printemps 2014. Il concerne le recrutement, la formation et la fidélisation des saisonniers dans le domaine particulier de l’oenotourisme.

Aux attentes et difficultés des demandeurs d’emploi, des pistes ont ainsi été proposées par les professionnels, de quoi permettre d’espérer dans un pénible contexte social.