25.12.2014

Des activités à foison pour le 22e anniversaire d'Amphoralis

La salle d’animation du musée, bien connue des enfants qui fréquentent les ateliers proposés par Amphoralis, s’est égayée de jolies couleurs, de quoi créer les meilleures conditions pour leur donner envie de revenir sur les traces des potiers gallo-romains.

amphoralisCe 22e anniversaire - le musée a été inauguré le 12 décembre 1992 - a été l’occasion de dévoiler au public la fresque réalisée par les élèves d’Éva Guionnet, enseignante de l’école d’arts plastiques du Grand Narbonne; des élèves, de Colette à Émilia en passant par Annick et Françoise, qui ont signé leur œuvre avec un plaisir non dissimulé.

amphoralisInscrite donc dans un projet collectif, la fresque est le résultat de visites, de repérages, d’observations sur le site qui ont fait émerger deux grands thèmes autour de la Gauloise 4, production emblématique de l’atelier des potiers gallo-romains. D’abord celui de l’empilement et l’accumulation, en référence aussi bien à l’enfournement qu’à la collection d’amphores au cœur du musée, ensuite celui du réseau d’exportation du vin jusqu’aux confins de l’empire romain. À partir de là, les élèves ont fait parler les formes et les couleurs, la lumière et les matières en s’inspirant de pratiques contemporaines.

amphoralisLes visiteurs ont été invités à découvrir la fresque avant de se rendre sur le site où ils ont pu s’initier au moulage de briques ou à la fabrication de lampes à huile, déguster les tisanes parfumées de Virginie en se promenant dans le jardin et les galettes cuites au feu de bois pour plonger durant un court instant dans le quotidien gallo-romain.

amphoralis►Le musée est fermé jusqu’au 5 janvier. 
 

18:10 Publié dans Expositions, Patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : amphoralis |  Facebook | | |

19.12.2014

Les idées ne manquent pas à la section patrimoine nouvellement ouverte au Foyer culturel et sportif

Une dizaine de personnes se retrouvent pour mettre en place un programme de travail afin de collecter tout ce qui touche au patrimoine et à l’histoire du village et des alentours. En ces années anniversaires de la Première guerre mondiale, elles s’attachent à rassembler toutes les informations liées aux 88 soldats sallèlois tombés au front, à leur quotidien avant les hostilités, à l’exemple de Lucien Iché, l’instituteur qui a laissé son nom à l’école élémentaire, ainsi qu’à l’impact du conflit sur la population. P1160677-bis.jpg

En ligne de mire, une expo en partenariat avec l’association des Anciens combattants. Avec déjà un appel lancé aux Sallèlois pour réunir carnets de tranchée, photographies et correspondances. Une journée passée aux archives départementales et de nombreuses visites sur les moteurs de recherche Web ont déjà permis au groupe d’avancer.

Dans l’inventaire des autres actions à réaliser, la « redécouverte » des monuments de la commune, ou proches, l’école d’autrefois, les origines du village, et des sorties, au musée du Vieux Sallèles aujourd’hui fermé, à Fontfroide sur les pas de Gustave Fayet ou encore au Mémorial de l’exil à La Junquera.

Le grand challenge est l’organisation, début octobre 2015, d’un rallye pédestre dans la commune sur le thème de la vigne et du vin. Les étapes sont déjà connues. Reste à peaufiner au fil des mois à venir les grands et petits détails qui feront le succès de la manifestation.

Les prochaines réunions, auxquelles sont invitées les personnes intéressées, auront lieu, pour le premier trimestre 2015, les mercredis 7 et 21 janvier, 4 et 18 février et 4 et 18 mars. Ensuite, les 1, 15 et 29 avril(groupe rallye pédestre), les 13 et 27 mai et les 10 et 24 juin.
 

06:00 Publié dans Associations, Patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fcs |  Facebook | | |

08.12.2014

Un éclat particulier pour fêter l'anniversaire d'Amphoralis

Amphoralis participe depuis deux ans au Mois du documentaire et a proposé au public, en novembre, deux projections en lien avec l’actualité du musée. Notes blanches, qui décrit l’immersion d’un compositeur au sein de la manufacture de Sèvres, a été suivi du Masque de beauté de Cécile Egger. Les spectateurs ont été saisis par le parcours original de cette artiste qui s’est filmée en train de se couvrir le visage d’argile verte pour s’inventer d’autres identités redessinant l’arête du nez, creusant les joues, accentuant les rides. Une vidéo performance qui questionne sur la quête de la beauté.

amphoralisLes participants, de tous âges, ont été conviés ensuite à fabriquer un masque en argile, sous la houlette de Julie Vitosky, professeur à l’école d’arts plastiques de Narbonne. Une initiation aux techniques de modelage qui a révélé un vrai travail de création. Les masques seront cuits lors du 22e anniversaire du musée en même temps que les pièces tournées lors des stages d’approfondissement débutés sur le site en octobre avec la potière Cécile Dussaud.

amphoralisL’anniversaire, programmé ce dimanche 14 décembre, débutera dès 10 h, par la cuisson dans un des petits fours à bois, en même temps que se déroulera une visite guidée du musée et du parc. Entre 14 h 30 et 18 h, des ateliers de fabrication de lampes à huile et de tuiles et briques seront proposés aux visiteurs ainsi que la découverte des plantes du jardin et la dégustation bienvenue de tisanes chaudes.  Elles accompagneront idéalement les galettes gallo-romaines cuites au feu de bois, à déguster entre 16 h et 18 h.

amphoralisamphoralisÀ noter qu’exceptionnellement, les visiteurs pourront se rendre dans la salle d’animation y admirer la fresque des élèves de l’école d’arts plastiques de Narbonne. Tarif également exceptionnel : 2 euros.
 

20:31 Publié dans Loisirs, Patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : amphoralis |  Facebook | | |

04.11.2014

Amphoralis multiplie les animations

C’est le moment d’apprendre l’art du tournage ou de perfectionner sa pratique de la poterie en cette fin  d’année à Amphoralis. Les tarifs sont en baisse et quelques places restent à pourvoir.

amphoralisTous les deux premiers mercredis du mois, au cours des ateliers animés par la potière Cécile Dussaud-Leclercq, adultes et enfants à partir 13 ans, fabriquent des pièces uniques dont certaines seront cuites dans l’un des fours à bois, lors de la journée anniversaire du musée, le dimanche 14 décembre de 10 h à 19 h.

Le dimanche 9, ce sont des bijoux d’argile, perles, pendentifs et autres parures que les familles pourront créer, de 14h 30 à 17h. L’occasion de préparer des cadeaux originaux pour les fêtes de fin d’année.

Novembre est le mois du documentaire avec ce dimanche 2, à 15h, la projection de Notes blanches, réalisé par Corinne Dardé. Le film, d’une durée de 42 minutes, est un témoignage personnel sur un projet musical inédit mené par le compositeur Nicolas Frize au sein de la manufacture de Sèvres. Le dimanche 23, la projection du documentaire Le masque et la beauté, de Cécile Egger, durée 6 minutes, sera suivi d’un atelier de fabrication d’un masque d’argile.

amphoralisDernièrement, un groupe d’aînés emmené par le CCAS de la commune a visité le musée et a participé activement à un atelier de fabrication de lampes à huile. Parmi eux, des résidents de la maison de retraite qui ont apprécié ce moment agréable, complété par un circuit commenté sur le site.

Contact : 04 68 46 89 48 et amphoralis@legrandnarbonne.com

09:39 Publié dans Patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : amphoralis |  Facebook | | |

19.10.2014

Le Foyer culturel et sportif démarre une section patrimoine

Le Foyer culturel et sportif met en place une nouvelle activité autour de la mémoire et du patrimoine, de Sallèles d’Aude et des alentours.

IMG_1383.JPGLes personnes intéressées par ce projet, réunies dernièrement par Maryvonne Périer, souhaitent  ainsi remonter le temps et s’approprier une Histoire et des histoires qu’ils ne connaissent pas pour la plupart. Pour chacun d’eux, c’est un thème différent qui apparaît : l’œnotourisme et la découverte des  domaines viticoles, la guerre de 14-18 et les poilus du cru ou encore l’origine et les plusieurs écritures du nom du village.

Les buts affichés par les participants, au-delà d’un enrichissement personnel, c’est se retrouver autour de causeries pour communiquer les résultats des recherches des uns et des autres.

Des sorties culturelles ont été également évoquées avec visites guidées comme ce sera le cas sur le thème des glacières de l’Aude, une visite qui sera précédée d’une conférence animée par les Cuxanais Anne-Marie et François Bruno le mercredi 5 novembre, à 18 h, salle du Foyer, derrière l’église.

Les rencontres sont ensuite programmées tous les quinze jours, à 17 h 30, même jour, même lieu.
 

 

 

17:22 Publié dans Associations, Patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fcs |  Facebook | | |

28.09.2014

Les journées du patrimoine ouvrent la saison à Amphoralis

Samedi et dimanche dernier, ce sont plus de quatre cents personnes que le musée a accueillies, une fréquentation en hausse associée, sans nul doute, au programme des animations de qualité proposées et à une promotion qui monte en puissance.P1180124 (Copier).JPG

Une centaine ont suivi, avec Marie, la visite guidée Des amphores à la musique d’argile, un parcours qui débute au cœur du musée, autour de la maquette de 6 m², avec les personnages qui s’activent dans l’atelier reconstitué, d’il y a deux mille ans. Après l’arrêt émotion devant les tombes de nouveau-nés reconstituées, ils ont quitté les passerelles qui surplombent les zones de fouilles pour se diriger vers la sculpture musicale en argile, animation phare de l’été, en passant par l’aqueduc et l’habitat des potiers.

Mireille Oliver a entraîné autant de visiteurs dans sa balade Si l’arboretum m’était conté. Parmi eux de nombreux touristes mais aussi des locaux qui ont profité en voisins de cette ouverture pour découvrir la mise en valeur du patrimoine gallo-romain depuis ces dernières années.

P1180125 (Copier).JPGEn octobre, entre poterie, rencontre littéraire, contes, visites en plein air, les animations seront légion.

Dimanche 5, Amphoralis ouvrira ses portes gratuitement pour en faire découvrir ses collections, ses fouilles, et se promener dans le jardin et l’arboretum. Le mercredi 8 débutera le cycle* de huit séances de tournage et modelage avec la potière sallèloise Cécile Dussaud. Le premier cycle se terminera lors du 22e anniversaire du musée, le dimanche 14 décembre, avec la cuisson au bois des pièces réalisées par les stagiaires.

Le 12, petits et grands pourront modeler, en famille, louches et cuillères. Les petits auront un stage* dédié en fin de mois, en période de vacances, autour de la création de masques en argile.

Nouveauté, le goûter littéraire du dimanche 19. Patrick Milani présentera et dédicacera son roman Furor et Pietas, Lune rouge sur Narbo Martius et Chantal Alibert ses ouvrages dont le roman policier « Le manuscrit d’Isis.

*** S’inscrire au plus tôt, places limitées, 04 68 46 89 48 ou amphoralis@legrandnarbonne.com
 

13:59 Publié dans Patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : amphoralis |  Facebook | | |

26.08.2014

Des potiers venus d'Espagne et de Roumanie pour un marché d'exception

Le renouvellement régulier des exposants du marché des potiers assure au curieux comme à l’amateur de dénicher l’objet qui va résonner avec leur sensibilité. Cela a été le cas avec les attachants personnages  de Mar Gorriz Arcusa, potière installée à Gérone, qui franchit les Pyrénées pour investir les marchés de prestige et ouvrir ainsi son travail à un plus large public. P1170958 (Copier).JPG

Et les visiteurs ont été nombreux à s’arrêter devant les ''figures'' avec lesquelles elle raconte mieux qu’avec des mots une démarche originale.  Avec elles, elle a trouvé sa voie dans la sculpture pour communiquer aux autres sa passion de la terre et ses propres expériences. Par exemple, ces femmes, en situation, assises sur une chaise, lisant ou regardant au loin réjouissent par leur  fraîcheur comme par la simplicité de leur allure, souvent inspirées par les proches de Mar et auxquelles le spectateur est invité à s’identifier.P1170959 (Copier).JPG

Moins de poésie mais un savoir-faire ancestral, avec les invités du marché, les céramistes roumains de la région d’Horezu dont le savoir-faire a été récemment inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Leur stand, et plus particulièrement le potier Sorin Giubega, a été très entouré lors de des démonstrations de décors sur assiettes ou bols, à l’aide d’outils et de techniques spécifiques.

P1170965 (Copier).JPGL’habilité du potier, la minutie de son travail à conjuguer décorations et couleurs en a scotché plus d’un. C’est à partir d’une corne de bœuf évidé contenant la peinture et d’un bâtonnet prolongé d’un fil de fer qu’il dépose les couleurs aux nuances vives de brun foncé, rouge, vert, bleu et de l’ivoire spécifique d’Horezu. Quant aux motifs, ce sont toujours les mêmes depuis quelque 2 000 ans. Le coq, qui symbolise la renaissance, est emblématique de cette céramique présente dans toutes les grandes collections de poterie du monde.P1170968 (Copier).JPG
 

17:32 Publié dans Expositions, Patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : potiers |  Facebook | | |