06.03.2015

Les 15-16 ans du tennis club sallèlois en finale

Ce samedi 7 mars, sur les courts couverts du centre départementalisé de Trèbes, Rémy Albano, Thélio Courric et Nathan Chuecos joueront contre leurs homologues du tennis club chaurien la finale du championnat de l’Aude de deuxième division.

WP_20150222_002.jpgUne belle performance saluée par le président Robert Cristau qui se plaît à évoquer le parcours de ces jeunes débuté dans la poule A avec les clubs de Durban-Corbières, Narbonne Saint-Georges 5, La Redorte-Castelnau et L’association narbonnaise de tennis 3. En remportant les quatre rencontres, ils ont tout naturellement accédé à la première place de la poule.

Victorieux de la Malepère en quart de finale en raflant les deux simples et le double, les voilà en demi-finale contre le TC Narbonne Saint-Georges 4. Cette rencontre s’est jouée ce dimanche 1er mars sur les courts narbonnais. A l’issue des deux simples, les deux équipes étaient à égalité. Le double était alors crucial. Les jeunes Sallèlois ont remporté le premier set sur le score de 6 à 0. Dans le deuxième set,  les narbonnais se sont ressaisis. A six partout, les joueurs ont disputé le jeu décisif qui a tourné à l’avantage des Sallèlois leur ouvrant les portes de la finale.
 
Tous nos vœux de réussite à Thélio, Nathan et Rémy

 

 

14:05 Publié dans Associations, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tennis |  Facebook | | |

04.03.2015

Alzheimer, la formation des familles à l'EHPAP

La gériatre Mariane Taillandier, présidente de l’association Alzheimer, un autre regard, était le 26 février  l’hôte de l’EHPAD La Roque, pour rencontrer les aidants familiaux dans le but de créer un groupe de parole destiné à partager réactions et expériences et mieux appréhender les problématiques complexes vécues à la fois par les malades eux-mêmes et par leur entourage.

P1190286-bis.jpgEn première partie, a été projeté Présence silencieuse, le documentaire de Laurence Kirsch. La réalisatrice a filmé le parcours de son père, muré dans le silence et dans ses rêves. Un film bouleversant qui a entraîné les spectateurs dans cet ''ailleurs'' au fur et à mesure de l’aggravation de la maladie. Un film tourné en 2005 mais toujours d’actualité. Montrant comment l’entourage a réagi face à la souffrance engendrée par la dégénérescence de l’être aimé.

Mariane Taillandier a ensuite présenté les modules de formation proposés dans les séances : le diagnostic de la maladie d’Alzheimer, le traitement et les aides, la souffrance de l’aidant et la nécessité d’envisager l’entrée en institution. Elle a souligné que ces thèmes sont « présentés de façon relativement rapide pour laisser la place aux discussions, aux questions et aux partages ».

Ce premier contact a ainsi lancé une série de rencontres au service des résidents et de leur famille qui confirme le dynamisme désormais bien lancé de l’établissement.
 

 

06:00 Publié dans Associations, Vie quotidienne | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ehpad |  Facebook | | |

01.03.2015

Le foyer culturel et sportif cultive ses valeurs

Le Foyer culturel et sportif fidèle à ses objectifs d’éducation populaire, c’est ce que s’est employée à mettre en évidence sa présidente, Maryvonne Périer, à l’heure du bilan de la saison 2013-2014.

P1190238-bis.jpgLe même message de solidarité, de laïcité et de fraternité est décliné depuis le début des années 80. Il sous tend la grande palette d’activités culturelles et de loisirs proposées aux adhérents  à des tarifs adaptés et passe par une « brigade de bénévoles » sans qui l’association ne pourrait exister.  La présidente a insisté sur cette survie qui repose sur la subvention municipale (2 800 €) et exceptionnellement pour la saison en cours, sur le « cadeau » du sénateur Roland Courteau, puisé dans la réserve parlementaire, et du reliquat de l’association Les amis d’Amphoralis. De quoi équilibrer les comptes avec un autofinancement important dû notamment aux sept formateurs bénévoles, sachant toutefois que les comptes accusent un petit déficit de 588 €.

Les activités ont réuni 221 adhérents répartis dans 20 sections, danse, judo et théâtre pour enfants et un vaste éventail pour les adultes qui pratiquent souvent plusieurs activités et que l’on retrouve aussi dans les animations destinées à promouvoir l’association et lui assurer des revenus non négligeables. Et de citer à ce moment les deux vide grenier, les deux repas dansants et autres participations aux manifestations locales.

Le souci est de maintenir et de développer des activités pertinentes. Celles qui ne marchent pas sont remplacées ; exemple l’école du cirque a remplacé la danse des enfants. Plus de sophrologie mais création d’une section culture et patrimoine.

« Être novateur pour redynamiser les ateliers » fait ainsi partie des priorités affichées par le bureau qui s’est agrandi avec 24 membres au lieu de 21. De quoi redonner des couleurs au bénévolat comme l’a souligné Dominique Trilles, la première adjointe, qui s’est reconnue, par ailleurs dans les valeurs du Foyer et dans le « vivre ensemble » qu’elle revendique au sein du CCAS. La représentante de la Fédération audoise des œuvres laïques est revenue sur le bénévolat affirmant « qu’il y en a toujours » et de s’en féliciter en rendant hommage au dynamisme du FCS.
legende :

16:09 Publié dans Associations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fcs |  Facebook | | |

Au centre de loisirs, c'était comme au cinéma

Quand Anne et Muriel ont proposé aux enfants du centre de loisirs un atelier cinéma, elles ont touché une fibre sensible. Tous, du plus petit au plus grand de la cinquantaine à s’y retrouver pendant  les vacances d’hiver, ont adhéré à ce projet dans lequel ils étaient à la fois, auteurs, réalisateurs, monteurs et bien sûr acteurs.

centreLe but étant de présenter aux parents un court métrage qu’ils ont conçu de bout en bout.
Plusieurs reportages se sont succédé sur le grand écran. Des interviews de leurs petits camarades dans la cour de l’école, caméscope au poing, un vidéo gag qui a provoqué beaucoup d’éclats de rire ainsi qu’une fiction autour d’une empreinte de dinosaure découverte dans le bois de la Nation qui mêlait images réelles in-situ et images de synthèse de ces animaux effrayants, images piquées dans un documentaire et bien intégrées. Les voir débouler en rangs serrés et poursuivre nos découvreurs a été un des moments forts du spectacle.

centreRien n’avait été laissé au hasard. Affiche, tickets d’entrée délivrés par Brayan et Marine, distribution de pop-corn et même cérémonie des Césars qui a terminé agréablement cette manifestation et délivré de nombreux prix aux enfants et aux animateurs sous les applaudissements de l’assistance.

16:00 Publié dans Loisirs, spectacle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : centre |  Facebook | | |

28.02.2015

Décisions consensuelles au conseil municipal

Après délibérations et à l’unanimité des membres présents, le dernier conseil municipal a voté la dizaine de points inscrits à l’ordre du jour. Des propositions consensuelles, il est vrai.

Une seule intervention, de Georges Sulbout, concernait la remise à plat du règlement d’utilisation des salles municipales et du matériel. Le conseiller de l’opposition a regretté que ce règlement n’ait pas été joint à la convocation. « C’est un oubli » a reconnu le maire. Le nouveau règlement prévoit des mesures plus strictes en matière de délais, état des lieux, responsabilité, stationnement, caution, tarif et clé sécurisé.

Pour résoudre le stationnement à proximité du stade en cours de réhabilitation, les élus ont approuvé le prêt, devant notaire, d’une parcelle appartenant au domaine de Bellevue, tout proche.

Autres délibérations.

Une subvention exceptionnelle de 400 € permettra à deux enseignants et deux élèves de l’école maternelle de recevoir, dans la capitale, le premier prix national des écoles fleuries.

Un partenariat avec l’association Ciném’Aude valide la projection du film La fabuleuse histoire de monsieur Riquet, le 18 juillet, le lieu restant à déterminer.

Également la convention signée avec le Grand Narbonne, à l’occasion de la Tempora, pour le spectacle Les banquettes arrières, le 23 octobre.

Achat et vente.

Il s’agit d’acheter 60 000€ l’habitation qui jouxte le syndicat d’initiative pour en favoriser son extension. La vente, quant à elle, s’inscrit dans le projet Hectare de la Picoutine. 4 758 m² ont été vendus 217 000 € à la société. 49 920 € représentent des aménagements de bordures et de voirie.

 

09:00 Publié dans Mairie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : conseil |  Facebook | | |

La leçon de peinture de Claudie Capdeville

Claudie Capdeville, aquarelliste reconnue qui enseigne régulièrement à la MJC de Narbonne et à Perpignan, était l’invitée le 17 février de l’atelier peinture du Foyer culturel et sportif.

P1190224-bis.jpgFort d’une quinzaine de passionnés, sous la houlette de Monique Morin, qui se font plaisir à laisser fleurir leur créativité, l’atelier est surtout voué à la peinture à l’huile ou au pastel.  Ils sont peu, en effet, à s’exprimer à l’aquarelle, une technique qui revient pourtant dans leurs échanges et dont ils aiment la transparence, la fluidité ou encore la légèreté.

P1190227-bis.jpgCette rencontre a été l’occasion de bénéficier d’une démonstration qui a répondu à leurs attentes. Beaucoup de questions ont fusé à la manière de la peinture sur le papier humide, Claudie Capdeville répondant en laissant courir ses pinceaux gorgés d’eau sur la feuille mouillée au préalable et scotchée sur un support rigide.

Elle a partagé avec le groupe les différentes techniques d’aquarelle, sèche ou mouillée, insistant sur cette dernière, simple au premier abord mais riche de subtilités qui font la différence. Les conseils et petites astuces, pour fusionner eau et pigments ou pour conserver les fameuses réserves de blanc qui font vibrer l’aquarelle, ont complété cette approche passionnante d’un médium qu’il reste à travailler maintenant en atelier.

► L’atelier arts plastiques est ouvert le lundi de 20 h à 22 h et le mardi de 14 h à 17 h.

08:55 Publié dans Associations, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fcs |  Facebook | | |

21.02.2015

Des applaudissements mérités pour les comédiens du Meli melo teatro

P1190182 (Copier).JPGLes deux représentations de la troupe de l’atelier théâtre du Foyer culturel et sportif ont révélé au public des comédiens amateurs confirmés de quoi réjouir aussi Jacques Brun qui, depuis plusieurs saisons, s’emploie à libérer leur potentiel créatif.

fcsDepuis un an, le comédien et metteur en scène a plongé ses élèves dans l’univers des célèbres pièces de théâtre de Molière. Le résultat, c’est un enchaînement des scènes les plus marquantes du répertoire et l’arrivée sur le plateau des grands rôles, tels Monsieur Jourdain, Dom Juan, Alceste ou encore Sganarelle, dont l'arrivée sur scène était annoncée par Lily-Rose et Louise.

P1190113 (Copier).JPGLe parterre s’est régalé du fou rire de Nicole (Véronique) quand elle aperçoit son maître dans son accoutrement ridicule, un Monsieur Jourdain bien campé par Gérard et que sermonne vertement sa femme (Maryvonne). Toinette, c’est Sabine, déguisée en médecin, dans la célèbre scène du poumon. On retrouve Gérard en Philinte et Luc en Alceste dans la scène d’exposition du Misanthrope. Et revoilà Luc. C’est Sganarelle buveur et querelleur dont se venge sa femme (Nadine) en lui faisant endosser les habits d’un médecin malgré lui. Olivier incarne l’inconstant Dom Juan qui séduit Mathurine (Maud) et Charlotte (Agnès) dans une scène qui multiplie les apartés comiques.

P1190172 (Copier).JPGTous les comédiens ont été applaudis ainsi que le travail de Jacques Brun pour sa mise en scène originale et moderne mais toujours respectueuse de la tradition burlesque de Molière qui mêle les différents arts du spectacle avec force masques, pantomimes, danses et chants. 
Le spectacle  devrait s’exporter dans les mois à venir dans les villages voisins.
 

20:28 Publié dans Associations, spectacle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fcs |  Facebook | | |