11.03.2015

La bibliothèque municipale sort de ses murs

Et ce sera ce vendredi 13 mars, à la salle des fêtes, de 16 h à 19 h. Trois heures pour donner le goût de lire et révéler au grand public la richesse des collections de la bibliothèque municipale. Un temps condensé certes mais étudié par l’équipe en charge de la culture pour amener l’enfant mais aussi l’adulte à se familiariser avec le livre et ouvrir avec plaisir la porte de la bibliothèque.

P1170556.JPGUne multitude d’approches sont au programme avec notamment  cinq coins lecture adaptés selon les âges et les affinités de chacun. De nombreux livres et albums sortiront de la bibliothèque, choisis avec soin, pour satisfaire tous les goûts.

Il y aura des dédicaces : seront ainsi présents avec leurs ouvrages Manuel Garcia, Jean-Louis Silvestre et Jean-Pierre Grotti. La grande salle accueillera aussi  la talentueuse conteuse Martine Tissier et une illustratrice de livres pour enfants qui démontrera en direct son savoir-faire. Et en lien avec le livre, un atelier cartonnage proposera la découverte d’une technique et des idées créatrices. Un coin patrimoine complètera l'offre aux visiteurs.

P1000256-bis.jpgLes visiteurs ne pourront manquer l’exposition sur le Canal du Midi sur laquelle s’appuiera Jacques de Grenier pour présenter le film La fabuleuse histoire de Monsieur Riquet qui sera projeté aux Sallèlois le samedi 18 juillet.
 

13:36 Publié dans Expositions, Livre, Mairie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bibliothèque |  Facebook | | |

25.12.2014

Des activités à foison pour le 22e anniversaire d'Amphoralis

La salle d’animation du musée, bien connue des enfants qui fréquentent les ateliers proposés par Amphoralis, s’est égayée de jolies couleurs, de quoi créer les meilleures conditions pour leur donner envie de revenir sur les traces des potiers gallo-romains.

amphoralisCe 22e anniversaire - le musée a été inauguré le 12 décembre 1992 - a été l’occasion de dévoiler au public la fresque réalisée par les élèves d’Éva Guionnet, enseignante de l’école d’arts plastiques du Grand Narbonne; des élèves, de Colette à Émilia en passant par Annick et Françoise, qui ont signé leur œuvre avec un plaisir non dissimulé.

amphoralisInscrite donc dans un projet collectif, la fresque est le résultat de visites, de repérages, d’observations sur le site qui ont fait émerger deux grands thèmes autour de la Gauloise 4, production emblématique de l’atelier des potiers gallo-romains. D’abord celui de l’empilement et l’accumulation, en référence aussi bien à l’enfournement qu’à la collection d’amphores au cœur du musée, ensuite celui du réseau d’exportation du vin jusqu’aux confins de l’empire romain. À partir de là, les élèves ont fait parler les formes et les couleurs, la lumière et les matières en s’inspirant de pratiques contemporaines.

amphoralisLes visiteurs ont été invités à découvrir la fresque avant de se rendre sur le site où ils ont pu s’initier au moulage de briques ou à la fabrication de lampes à huile, déguster les tisanes parfumées de Virginie en se promenant dans le jardin et les galettes cuites au feu de bois pour plonger durant un court instant dans le quotidien gallo-romain.

amphoralis►Le musée est fermé jusqu’au 5 janvier. 
 

18:10 Publié dans Expositions, Patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : amphoralis |  Facebook | | |

02.10.2014

Le marché de la cousette, c'est dimanche!

Le marché de la cousette revient ce dimanche 5 octobre, de 10 h à 19 h, sur la place de la République et la salle des fêtes. Une belle idée de sortie pour les cousettes que Roselyne Espona et Séverine Kaya  concoctent pour elles depuis quelques mois, mais pas que, puisque un marché du terroir proposera les produits gourmands bien de chez nous, fruits de saison, fromage de chèvre, confitures maison, plantes aromatiques sans oublier les spécialités de la boulangerie-pâtisserie de la Grand’Rue.

P1150066 (Copier).jpgParmi les animations, les dentellières de la MJC de Narbonne manieront les fuseaux en public et exposeront leurs créations. À 16 h, un défilé de mode est proposé par Marie-Andrée Boix, spécialisée en grandes tailles. Accessoires et collection pour enfants complèteront le défilé.

P1120086 (Copier).jpgLes cousettes, quant à elles, retrouveront leurs stands habituels, loisirs créatifs, patchwork, ventes de tissus et laines, toute la mercerie avec ses galons et ses rubans, sans oublier le plaisir de chiner dans les puces des couturières.
 

17:53 Publié dans Expositions, Mairie, Shopping | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cousette |  Facebook | | |

26.08.2014

Des potiers venus d'Espagne et de Roumanie pour un marché d'exception

Le renouvellement régulier des exposants du marché des potiers assure au curieux comme à l’amateur de dénicher l’objet qui va résonner avec leur sensibilité. Cela a été le cas avec les attachants personnages  de Mar Gorriz Arcusa, potière installée à Gérone, qui franchit les Pyrénées pour investir les marchés de prestige et ouvrir ainsi son travail à un plus large public. P1170958 (Copier).JPG

Et les visiteurs ont été nombreux à s’arrêter devant les ''figures'' avec lesquelles elle raconte mieux qu’avec des mots une démarche originale.  Avec elles, elle a trouvé sa voie dans la sculpture pour communiquer aux autres sa passion de la terre et ses propres expériences. Par exemple, ces femmes, en situation, assises sur une chaise, lisant ou regardant au loin réjouissent par leur  fraîcheur comme par la simplicité de leur allure, souvent inspirées par les proches de Mar et auxquelles le spectateur est invité à s’identifier.P1170959 (Copier).JPG

Moins de poésie mais un savoir-faire ancestral, avec les invités du marché, les céramistes roumains de la région d’Horezu dont le savoir-faire a été récemment inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Leur stand, et plus particulièrement le potier Sorin Giubega, a été très entouré lors de des démonstrations de décors sur assiettes ou bols, à l’aide d’outils et de techniques spécifiques.

P1170965 (Copier).JPGL’habilité du potier, la minutie de son travail à conjuguer décorations et couleurs en a scotché plus d’un. C’est à partir d’une corne de bœuf évidé contenant la peinture et d’un bâtonnet prolongé d’un fil de fer qu’il dépose les couleurs aux nuances vives de brun foncé, rouge, vert, bleu et de l’ivoire spécifique d’Horezu. Quant aux motifs, ce sont toujours les mêmes depuis quelque 2 000 ans. Le coq, qui symbolise la renaissance, est emblématique de cette céramique présente dans toutes les grandes collections de poterie du monde.P1170968 (Copier).JPG
 

17:32 Publié dans Expositions, Patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : potiers |  Facebook | | |

22.08.2014

À la rencontre des nouveaux créateurs du marché des potiers

Le marché des potiers surfe toujours sur le succès même si la fréquentation moyenne sur les deux jours a légèrement baissé lors de cette 22e édition. Toutes les techniques étaient représentées, la faïence, le grès, la terre vernissée ou encore le raku - en force cette année -  déclinées en art de la table et de la décoration d’intérieur, bijoux et sculptures.P1170930 (Copier).JPG

Encore une fois, les artistes potiers ont étonné le visiteur par un travail qui conjugue talent artistique et expression personnelle. Ils étaient une douzaine à s’installer pour la première fois sous les ombrages de la place de la République.

P1170954 (Copier).JPGInspirées par le monde des coquillages, du corail et des tortues marines, les créations d’Agnès Cartairade, de Montpellier, ont été très remarquées. « Un hommage, dit-elle, aux merveilles de nos océans à l’heure où surpêche et pollution les mettent en péril. »

P1170935 (Copier).JPGLa Gardoise Virginie Testa travaille le grès et proposait une vaisselle joliment décoré, résistante pour une utilisation au quotidien. Sa devise : « Faire les choses avec autant de sérieux qu’un enfant qui joue. »

P1170938 (Copier).JPGInstallée dans le Gévaudan, Florence Pichot a appris avec un maître japonais que « d’une fêlure pouvait jaillir force et beauté ». Ses sculptures de terre polie, comme patinées par le temps, interrogeaient le public par leur côté singulier. Pas étonnant lorsqu’on apprend qu’elles s’inscrivent dans une série appelée les Méditants.

P1170949 (Copier).JPGLes rencontres avec Corinne Durr du Mas d’Azil qui travaille le grès avec passion et P1170944 (Copier).JPGVéronique Sesia d’Aubagne, spécialisée dans le jardin d’intérieur en céramique, ont, elles aussi, permis au public d’approcher une inédite génération de céramistes qui renouvelle le genre et assure le succès de ce rendez-vous qui participe à la vie de la commune et aide à la préservation des métiers du patrimoine vivant.
 

 

 

17:37 Publié dans Expositions, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : potiers |  Facebook | | |

19.08.2014

À Amphoralis, le parcours du visiteur se veut auusi ludique

À Amphoralis, les journées estivales se déroulent au rythme des animations proposées aux visiteurs. Les vendredis du mois d’août, la visite entraînent ces derniers dans un surprenant voyage au cœur de l’artisanat gallo-romain, depuis le musée  qui abrite sous ses ailes latérales les vestiges des fours à la sculpture musicale installée au début de l’été entre l’arboretum et le jardin des potiers en passant par le bâtiment qui abrite une réplique exacte d’un des grands fours mis au jour dans les années 1970. 

P1170904-bis.jpgLa visite se poursuit sous les tentes plantées dans le parc. Elles abritent un coin lecture, avec de très beaux albums pour les jeunes, ainsi que les rideaux d’argile et les instruments de musique que les écoliers du Narbonnais ont créés au cours de l’année scolaire, sous la tutelle d’Ivan Levasseur, le potier-musicologue qui fait chanter l’argile.

P1170894-bis.jpgSous les tentes, le public découvre, en s’amusant, les jeux antiques parmi les plus populaires dans l’antiquité romaine. A l’exemple de la marelle gravée souvent à même le sol et des latroncules, jeu de stratégie dont le but est de capturer tous les pions de son adversaire - un peu l’ancêtre des jeux de dames et d’échecs actuels.P1170892-bis.jpg

Le stomachion ou puzzle d’Archimède est l’un des plus vieux puzzles connus. Il attire petits et grands  pressés de recomposer figures géométriques ou silhouettes. Quant au jeu des douze signes, très prisé sous l’empire romain et lointain descendant du trictrac, il a des règles plus ardues. Les pions se déplacent sur des lettres qui font office de cases, créant de petites maximes de six mots de six lettres au contenu souvent plaisant, qui nous livrent les préoccupations des joueurs d’alors, tel Invida puncta jubnet felice audere doctum que l’on traduit par "De mauvais coups obligent le joueur habile à bien jouer".P1170897-bis.jpg

Ces journées ludiques et pédagogiques à la fois sont reconduites les 22 et 28 août de 16 h à 19 h.

 
 

06.08.2014

Regard photographique sur le canal

Le canal de jonction est un paradis visuel pour les photographes amateurs qui n’ont pas attendu le lancement du concours organisé par le syndicat d’initiative à l’occasion du festival Eau, terre et vin pour se précipiter le long de cette trouée en ligne droite au milieu d’une superbe avenue d’arbres. En témoignent le canal gelé des hivers rigoureux, les pêchers en fleurs qui le longent vers la maison de l’écurie ou les incontournables inondations.

P1170836 (Copier).JPGLe canal est donc une vraie inspiration et l’exposition que l’on peut découvrir au syndicat d’initiative présente les paysages que l’on a l’habitude de voir en cartes postales mais aussi des images qui expriment des ressentis comme celles captées dans la lumière du soir ou celles au point de vue rapproché et au cadrage original. A noter aussi quelques photos en noir et blanc qui tranchent dans le festival de couleurs des jouteurs ou des jardinières installées sur le pont.

Corinne Heumann qui reçoit le public met en parallèle les sentiments exprimés par ce dernier et les images qu’il découvre. Des sentiments qui différent selon les yeux qui les regardent qui éveillent en tout cas la curiosité de ces touristes dont certains demandent à s’approprier les mêmes panoramas.

Résultats du jury professionnel

P1170818 (Copier).JPGÉric Baillat pour Stalactites, Jean-Michel Sauget La maison au bout du canal, Michel Blain D’une rive à l’autre et Yveline Andrieu A l’ombre des platanes. Tous les quatre sont d’Ouveillan. Est-ce parce qu’il y existe un club photo?

Résultats du jury du public

P1170835 (Copier).JPGOlivier Allegre pour Réflexion, Jean-Claude Weiler Inondation, Éric Baillat Stalactites et Michelle Hernandez Les pêchers en fleurs. On retrouve dans les quatre premiers le gagnant ouveillanais parmi des photographes sallèlois.

► A voir aussi une vidéo sur le village qui tourne en boucle dans la petite salle de projection du SI.P1170837 (Copier).JPG

Ci-dessus, la toile peinte par le Sallèlois Daniel Taché d'après la photo qu'il a présentée au concours (en haut)
 

08:53 Publié dans Expositions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : concours photos |  Facebook | | |