11.04.2014

Avril au Calvaire : le retour des cornemuses

Le troisième concert de cornemuses, depuis l’ouverture du Calvaire, est programmé ce dimanche 13 avril, à 11 h.

marquese_carre-bis.jpgCet instrument bien particulier, les spectateurs sallèlois le connaissent, en effet, et seront heureux de découvrir, après l’élégante cornemuse écossaise en 2012 et le sac de gemecs, sa version catalane, en 2013, la cornemuse du Languedoc, appelée bodega* ou craba*, fleuron de la Montagne Noire.

Remise au goût du jour par l’Escὸla de bodega de Villardonnel, c’est « la plus belle des cornemuses par son volume, sa sonorité, sa personnalité et la culture qu’elle porte » affirme Sophie Jacques, qui y enseigne l’instrument.

Le répertoire de cette cornemuse occitane est riche et varié. Farandoles, branles, fecas de Limoux mais aussi complaintes, devraient ravir les habitués du site.

Entrée gratuite. Après le concert, un vin d’honneur sera servi par la municipalité.

► bodega* et craba* : prononcer boudégo et crabo.

 

29.03.2014

Concours : au rendez-vous du chant amateur

Passionnée de chant et de spectacle, Colette Pico, la présidente du Groupe Artistique Générations, organise son premier concours de chant que parrainera Jean-Pierre Virgil. Réceptif à cet événement, le chanteur, qui a croisé les plus grands, n’oublie pas que son premier radio crochet sur la scène du théâtre de Carcassonne a lancé sa brillante carrière.

gagVirgil présidera le jury mais pas que. Il offrira au public de la salle des fêtes, un concert exceptionnel qui marquera, sans nul doute, les festivités de la saison.

La finale du concours et le concert auront lieu le samedi 7 juin à 20 h 30. Les candidats seront accueillis le dimanche 27 avril, à 15 h, pour les préselections. « Tous les âges et tous les niveaux sont acceptés » précise Colette Pico.

Les dossiers d’inscription sont à retirer aux Ét. Plantade ou à télécharger sur groupe artistique générations-gogles sites et doivent être rendus avant le 23 avril. Contact : 06 85 200 900 
 
 

09:04 Publié dans Associations, spectacle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gag |  Facebook | | |

26.03.2014

Du théâtre de qualité dédié aux tout-petits

théâtreL’escale du camion à histoires sur la place de la République a fait des heureux. A l’intérieur de cet espace théâtral inédit, qui a affiché complet à chacune des deux représentations proposées, les jeunes spectateurs ont suivi, subjugués, l’histoire d’un loup qui faisait peur à tout son entourage parce qu’il ne savait pas aimer.

Adapté du livre d’Alain Serres, Terrible, le spectacle s’appuie sur un mélange de marionnettes, d’images du livre projetées, de chansons, d’un zeste d’accordéon et de jeux d’ombres. De quoi permettre au jeune public d’entrer dans le jeu de Nadine, la conteuse, et d’apprendre que, par peur du ridicule, le papa loup n’est pas celui qui les terrorise avec ses grandes bottes et ses gants noirs.

En descendant du camion-théâtre, les enfants dévoilent, tout contents, le pot-au-rose. Pendant son sommeil, les louveteaux lui ont retiré les bottes et ont découvert qu’il a des pattes de toutes les couleurs. Sans ses attributs de terreur, le papa macho est réhabilité. Ainsi, même le pire des loups cache un cœur plein de tendresse.

Une fin heureuse à laquelle les tout-petits sont sensibles, même si certains ne sont pas totalement rassurés. Ce que tous montraient, c’était la minuscule poupée tracas du Guatemala avec laquelle ils sont repartis, une poupée à mettre sous l’oreiller et à qui l’on peut confier toutes ses peurs et ses secrets.

06:51 Publié dans spectacle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : théâtre |  Facebook | | |

19.03.2014

Les enfants s’éclatent pendant les vacances

Les enfants inscrits au centre de loisirs intercommunal ont participé, pendant les vacances de février, à des activités en lien avec la télé, un thème qu’ils se sont approprié avec plaisir, la petite lucarne restant un média très consommé par ces tranches d’âge. P1160311 (Copier).jpg

Ils ont sélectionné, avec l’équipe d’animation, une dizaine d’émissions et concocté pour chacune d’elles une présentation très sympa, avec costumes et accessoires réalisés au centre, entre une sortie nature et un atelier cuisine.

P1160316 (Copier).jpgIls étaient ainsi une quarantaine à mimer Top Chef, se partageant entre candidats à la toque blanche et jury impatient, ou Danse avec les stars et ses couples s’affrontant pour le marathon phare de l’émission. Un zapping réussi avec ses pauses pub rigolotes.

Au final, une chaude ambiance et des applaudissements nourris des nombreux parents qui, autour d’une collation, ont pu féliciter Manon, Alexia, Élodie, Stéphane, Isabelle, Corinne, Bérengère et Anne.
 

08:55 Publié dans Loisirs, spectacle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : centre |  Facebook | | |

Un théâtre pas comme les autres pour les tout-petits

C’est un ancien camion de pompiers reconverti en théâtre itinérant qui fera halte place de la République, ce mercredi 19 mars, pour deux représentations de 30 mn, à 17 h 30 et à 19 h.

7640b9a310.jpgA l’intérieur du camion, Nadine accueillera les enfants (à partir de 3 ans) qui s’installeront sur de petits gradins en carton. Elle leur fera vivre l’histoire de Terrible, un loup qui terrorise tout le monde y compris sa famille. C’est l’adaptation d’un album de jeunesse écrit par Alain Serres destinée à  contribuer au développement de la lecture auprès des tout-petits et leur proposer un moment plaisir autour du livre.

Ce spectacle de la Compagnie Lardenois et Toi grand Moi petit est proposé par la Scène nationale de Narbonne.

A savoir que le 29 mars, dans la salle rouge du Théâtre de Narbonne, un spectacle vocal Petit Noof est inscrit dans les animations culturelles du centre social Les Passerelles. Covoiturage. Départ de la place de la République à 16 h20. Début du spectacle à 17 h. Informations au 04 68 46 95 66.

08:50 Publié dans Mairie, spectacle | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

13.02.2014

Méli mélo téatro répète son prochain spectacle

L’année dernière, la troupe de l’atelier théâtre a fait tourner le spectacle présenté en 2012, Des mots et des maux, d’après l’œuvre de Jean-Michel Ribes. Le temps pour l’animateur, Jacques Brun, de réfléchir sur une nouvelle aventure créatrice.

P1160124 (Copier).jpgC’est une promenade dans l’univers de Molière qu’a choisie le metteur en scène attitré du Foyer culturel et sportif, un montage d’extraits puisés dans cinq pièces magistrales du plus célèbre  dramaturge français qui, du Malade imaginaire à Don Juan, en passant par Le Bourgeois gentilhomme, Le Médecin malgré lui et pour finir Le Misanthrope, offrent des portraits bien observés du genre humain que les comédiens amateurs ont commencé, dès octobre, à s’approprier en apprenant le texte. C’est l’heure maintenant de travailler l’espace et les jeux de scène pour être au top les vendredi 25 et samedi 26 avril quand s’ouvrira le rideau rouge de la salle des fêtes.

Pour rester dans l’esprit de Molière, Jacques Brun élargit aussi sa palette à la chorégraphie et à la musique pour aborder différemment chacun des extraits, une sorte de fil rouge pour ce spectacle dont le titre n’a pas été encore bien défini.  Pourquoi pas Molière Cocktail?

 

20:39 Publié dans Associations, spectacle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fcs |  Facebook | | |

09.02.2014

Une soirée au théâtre qui a fait l’unanimité

Une salle comble, un public enflammé et, sur scène, une ménagère au bord de la crise de nerfs, voilà les ingrédients de la réussite du spectacle offert par la municipalité à l’occasion de la fête du village.

P1160107 (Copier).jpgLa ménagère, c’est Mireille Huchon, de la compagnie Sept roses, dans un solo volcanique, vrai pain bénit pour cette comédienne dont la prestation dans la pièce de Feydeau, Mais n’te promène donc pas toute nue, avait déjà enthousiasmé le public sallèlois en 2012.

Comme présenté par Bernard Laborde, ce brillant monologue tragi-comique écrit par Dario Fo et Franca Rame, en 1977, pour soutenir les luttes du mouvement féministe, donne vie au portrait haut en couleur, d’une femme au foyer enfermée chez elle par un mari jaloux qui prend pour confidente sa voisine à la fenêtre. 

P1160110 (Copier).jpgPerpétuellement interrompu par des interventions extérieures, le bébé, le beau-frère handicapé et obsédé sexuel, le mari violent, un satyre qui la harcèle « le cochon téléphonique » puis le jeune amant qui va se révéler lui aussi décevant, le personnage que campe Mireille Huchon est à la fois drôle et émouvant et donne à voir les multiples visages de la femme seule.

Les spectateurs la suivent  tout au long de cette journée particulière - un résumé de sa vie entière - jusqu’à la libération d’une fureur à faire trembler les murs qui les entraîne dans des éclats de rire qui cachent le pathétique de la situation.

Un vrai régal pour le public qui a applaudi à tout rompre la comédienne. A très bientôt pour la revoir sur scène !
 
 

 

13:18 Publié dans Mairie, spectacle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : théâtre |  Facebook | | |