04.03.2014

Danielle Dura présente sa liste

Première adjointe depuis deux mandats, Danielle Dura a décidé de mener sa propre liste et a expliqué ses motivations au public de la salle des fêtes, ce samedi  1er mars.P1160240-bis.jpg

Les divergences ont commencé à poindre pendant le deuxième mandat, les affrontements portant sur les positions du maire qui isolaient la commune : remise en question de l’entrée au Grand Narbonne et politique de la chaise vide vis-à-vis du Sivu du Minervois.

Elle a évoqué des « échanges difficiles, un manque de concertation et un fonctionnement grippé du conseil municipal » notamment sur les dossiers liés à l’urbanisme, citant le terrain Santona qui fait débat et le "naufrage"du projet de la cave coopérative.

Son souhait est de « rompre avec cette opacité » aux côtés d’hommes et de femmes « courageux, volontaires et honnêtes ». Elle n’a pas manqué d’apporter son soutien aux projets du centre de secours et au personnel communal les rassurant sur leur avenir.

Elle a donné rendez-vous à l’assistance, vendredi 7 mars, à 18h, salle des fêtes, pour la présentation du programme de ''Pour Sallèles, un nouvel élan".

Les colistiers de Danielle Dura : Véronique Bonnafous – Jean-Louis Bounoure – Raymond Cabos – José Dumouchel – Élodie Goriaud – Marc Goubert – Patricia Issautier – Patricia Jadel – Sylvain Kastler – Cendrine Krawczyk – Yves Lemaître – Alain-Jean Loiseau – Romain Mauvais – Marie-Thérèse Pinardel – Anne-Marie Rolland – Olivier Rolland – Samantha Rouanet – Georges Sulbout – Nathalie Tejero – Stéphanie Thévenet – Fabienne Thuan – Bernard Zimmermann.
 

20:51 Publié dans Mairie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : municipales |  Facebook | | |

26.02.2014

Le maire sortant présente ses colistiers

Intitulée «  Ensemble, continuons », la liste qu’a présentée Yves Bastié, vendredi soir, est composée de vingt-trois noms. Parmi eux onze nouveaux qui côtoient les fidèles du maire sortant.municipales

Avant de les présenter à la salle des fêtes bien remplie, il a d’abord mis les choses au clair concernant le divorce d’avec sa première adjointe qui monte sa propre liste d’opposition et le ralliement d’Alain Vidal qui lui apporte désormais son soutien. Il a aussi insisté sur son refus de tout engagement politique.

« Nous sommes fiers de ce que nous avons fait pour les Sallèlois » a dit en substance le maire en commentant le bilan positif de mandat. Et de mettre en avant un budget multiplié par dix en treize ans et des investissements qui ont fait avancer la commune, au regard de l’augmentation de la population.

Il ne doute pas de l’efficacité de la nouvelle équipe : « Ce sont des hommes et des femmes qui se connaissent et ont des vues identiques, issus du CCAS, des commissions municipales ou de SH. »

Tour à tour, tous ont appelé à un soutien le plus large possible, sur la ligne de départ le 23 mars, et à assister jeudi 27 février, à 18 h 30 dans cette même salle, à un apéritif débat au cours duquel sera abordé le programme de l’équipe dont la priorité sera l’emploi.

*** Les colistiers d’Yves Bastié, par ordre alphabétique. Le signe * indique les nouveaux.

Roger Bataillé - Julien Blain - Cathy Bossy - Hubert Bou –Daniel Bru* - Jean-Georges Chevalier* - Pascale Dijol  - Roselyne Espona - Martine Ferrères* - Françoise Gouot* - Silke Jacquet - Jérôme Ladurelle* -  Gérard Lebris* - Josette Maillard - Roselyne Meyer* - Roger Olive* - Gilles Pasquier* - Louis Pezet* - Gilles Sancho - Dominique Trilles - Martine Vignon* - Nathalie Walter.

08:30 Publié dans Mairie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : municipales |  Facebook | | |

22.02.2014

D’Empare au Gailhousty

Le prochain conseil municipal aura lieu mardi 25 février, à 18 h 30.

A l’ordre du jour : délégations de l’article L.2122-22 du CGCT, représentation dans les intercommunalités, dépenses anticipées d’investissement, budget annexe zone de Truilhas, tableau des effectifs, zonage d’assainissement pluvial, approbation d’une modification simplifiée du PLU (emplacement réservé), modification du PLU et programme urbain partenarial Rive gauche du canal.

Coup de chapeau à la gendarmerie

Après les actes de vandalisme commis à l’école élémentaire, le 2 février, Yves Bastié s’exprime en louant le travail d’investigation des gendarmes de Ginestas et de Lézignan qui leur a permis de résoudre rapidement cette affaire : «En effet, il ne leur a fallu que deux jours pour retrouver les jeunes vandales.» Et de mentionner l’étroite collaboration qui existe entre mairie et gendarmerie, à travers des contacts réguliers et le suivi des caméras de vidéo protection.

Soirée Fnaca

La Fnaca et l’amicale des anciens combattants organisent un soirée récréative, à la salle des fêtes, dimanche 23 février, à 15 h précises.

18:04 Publié dans Associations, Mairie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : infos |  Facebook | | |

Une vision à long terme pour la rue Jean-Clavel

La première phase des travaux de mise en séparatif des réseaux d’eau et assainissement de la rue Jean-Clavel, engagée sous la maîtrise d’œuvre du cabinet Gaxieu, est en train de se conclure comme on put le constater Richard Sevcik, vice-président du Grand Narbonne, délégué à l’eau et l’assainissement, et Yves Bastié, le maire de la commune. Des travaux qui se termineront par le goudronnage de cette portion de rue qui s’étire de la place du Portail jusqu’au stop.P1160205-bis.jpg

Réalisé pour remédier à l’usure du temps sur les canalisations en place et pour coller au plus près de l’évolution de l’urbanisme, le chantier a permis de remplacer l’égout de 150 mm, en mauvais état, par une nouvelle canalisation de 200 mm. De même pour le pluvial, un tuyau plastique remplaçant désormais le conduit bâti.

Les différents réseaux, dont celui de l’eau potable, ont été radiographiés et une équipe spécialisée s’est déplacée sur le site pour écarter toute suspicion de tuyaux en amiante, comme l’ont expliqué Mélanie Blaya du Grand Narbonne et Jean Vilaverde qui a suivi les travaux pour la commune.

L’entreprise Cathar a procédé également aux changements des tuyaux en plomb encore existants. Une entreprise qui reviendra après les élections municipales pour continuer les travaux jusqu’à la chapelle Saint-Roch. Une réhabilitation qui s’inscrit dans la durée a précisé Richard Sevcik (entouré d'Yves Bastié et de Julien Blain, l'adjoint aux travaux).
 

 

17:59 Publié dans Mairie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : travaux |  Facebook | | |

20.02.2014

Comment trouver une formation sur le territoire

Le centre social Les Passerelles a proposé le 6 février une rencontre sur le thème des métiers de la santé. Pour cette nouvelle édition des petits déj’ pour l’emploi, la première de l’année, vingt-trois personnes étaient au rendez-vous. De Mirepeïsset, Argens, Argeliers, Ginestas, Saint-Marcel et Sallèles.

P1160131 (Copier).jpgLe but d’Albane Longuépée, responsable de la structure, est de mettre en relation ce public essentiellement féminin en recherche d’emploi ou de formation sur le territoire avec des professionnels.

P1160135 (Copier).jpgGéraldine Sibade, du GRETA des métiers de la santé et du social, a présenté une formation sur huit mois, rémunérée par le Conseil général, qui débouche sur un diplôme d’État d’auxiliaire de vie sociale et une embauche assurée. Autre formation, celle d’agent d’accompagnement auprès des personnes âgées, qui a entraîné de nombreuses questions.

P1160133 (Copier).jpgVéronique Charpentier, trente ans au service des aînés en établissement, et actuellement salariée de l’EHPAD Lo Portanel de Saint-Marcel-sur-Aude, a témoigné de ses missions en évoquant une journée type. Carmen Moralès, infirmière libérale, a décrit son parcours et Gilbert Deumié, l’infirmier référent de l’EHPAD La Roque de Sallèles d’Aude a relaté la vie professionnelle des différents personnels au sein de l’établissement. Coraline Moerman était là aussi pour Dépannage emploi services.

Le tour d’horizon, qui a mis en avant un secteur d'activité dynamique, s’est terminé par l’intervention de Charlotte Seyrig, chargée du développement pour l’ADMR. Elle s’est attardée sur la multitude de services à la disposition des personnes âgées ou handicapées et des familles.

Ce temps d’échange de savoirs a été le bienvenu pour les participants qui ont poursuivi les questions-réponses autour d’un sympathique petit déjeuner.
 

18:13 Publié dans Mairie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : passerelles |  Facebook | | |

17.02.2014

Les soldats du feu ont vécu un beau moment de convivialité

Retour sur la fête des sapeurs-pompiers du 25 janvier, afin d'apporter un complément au discours du lieutenant Jean-Pierre Bardy qui a présenté le bon fonctionnement du centre de secours de Sallèles-d’Aude.

« Alors que le volontariat traverse une crise, nous nous félicitons de compter à ce jour trente-cinq soldats du feu qui nous permettent de faire face à nos interventions » a commenté le chef du centre qui, ensuite, a listé ces dernières qui ont encore augmenté en 2013. Dans les 403 totalisées, l’on retient les 149 sorties pour secours à la personne, 6 feux urbains, 71 feux de végétation et 16 interventions diverses. 68 ont nécessité l’engagement de plusieurs moyens du centre. Il a souligné aussi les 131 départs des infirmières sapeurs-pompiers, dont 80 sont réalisées sur les secteurs voisins, Bize, Saint-Nazaire, Narbonne ou Coursan.

P1160069 (Copier).jpgAprès avoir souhaité la bienvenue aux deux nouvelles recrues, Romain Moya et Nicolas Siméon, il a mis à l’honneur l’amicale dont le président, Bruno Bielsa, et le trésorier, Jérémy Félice, ont été récompensés pour leurs 15 ans de service à la population.

«L’amicale, à travers l’ensemble des amicalistes actifs ou retraités, s’investit tout au long de l’année dans la vie du centre et participe aux manifestations qui se déroulent sur la commune». Marc Gaillard a également été associé à ces mêmes récompenses.

P1160056 (Copier).jpgJean-Pierre Bardy n’a pas manqué, pour finir, de mentionner la participation, le 14 juin 2013, aux côtés de Sandra Rossi, la présidente de l’Union départementale, de trois sapeurs sallèlois au rassemblement de tous les drapeaux des corps départementaux, sous l’Arc de Triomphe, en présence du ministre de l’Intérieur.

• Le dynamisme de la caserne passe aussi par la réussite des jeunes recrues à qui les personnalités ont remis leurs diplômes.

Module A : Noémie Assémat et Romain Moya

médaillésPremiers secours à la personne en équipe et FDF1 : Dylan Kiener  (photo)

médaillésModule C : Nicolas Sigrat, Michaël Boffet (photo) et Rémy Poquet

COD1 et GIFF : Sébastien Gaillard et Jordan Brezenac

médaillésCOD 2 : Alain Volard (photo)

RCH1 : Benjamin Petit

Chef d’équipe : Jimmy Faye et Benjamin Petit

Chef d’agrès : Sébastien Hortala



 

15.02.2014

L’heure est venue de tourner la page pour Alain Vidal

P1070238-bis.jpg

 

« La sagesse, c’est de prévoir les conséquences », cette phrase culte, Alain Vidal l’a faite sienne pour expliquer son retrait de la vie municipale après treize années consacrées aux finances.

Il met en avant deux raisons. La première, et la principale, étant de « retrouver une vie normale auprès de mon épouse». D'un naturel rigoureux et déterminé, l'adjoint aux finances a dû apprendre à accepter et à composer avec ses collègues. Sa fonction a nécessité un énorme travail de contrôle au quotidien qui s’est traduit par «la mise en conformité des écritures suite aux nombreuses erreurs laissées par nos prédécesseurs - un travail de longue haleine - et la préparation de budgets sincères ».

La seconde raison est liée « à la dégradation relationnelle entre élus ressentie au cours du deuxième mandatNous n’étions plus cette bande copains issus de SH 2001. » Il regrette, en raison des obligations professionnelles du maire, la raréfaction des réunions de bureau et de commenter : «  Bien que la porte de ce dernier ait été toujours ouverte, les infos passaient mal entre les élus, provoquant quelques dysfonctionnements au sein de la mairie». Il donne en exemple certaines décisions prises en comité restreint, citant notamment le vote du retrait de la délégation à Danielle Dura au cours d’un bureau auquel il n’avait pas été convié.

Dans toutes ces années au service de la collectivité, il passe sur la rigueur qu’il a imposée à ses collègues afin que les deniers publics soient utilisés à bon escient, « pas toujours bien perçue », pour ne retenir que les bons moments passés ensemble.

Face aux rumeurs qui mettent en avant que la maladie serait la cause de son départ, il se veut rassurant auprès de ses amis. « Je vous promets que tout va bien et que je continue à pratiquer une discipline martiale qui nécessite une excellente condition physique».

Après avoir eu une pensée pour les deux élus décédés lors du deuxième mandat et adressé un satisfecit au personnel administratif, il conclut qu’il tourne la page « par sagesse et honnêteté, car je ne veux pas faire partie de ceux qui restent par habitude ou par intérêt.»
.

16:28 Publié dans Elections, Mairie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |