19.08.2014

À Amphoralis, le parcours du visiteur se veut auusi ludique

À Amphoralis, les journées estivales se déroulent au rythme des animations proposées aux visiteurs. Les vendredis du mois d’août, la visite entraînent ces derniers dans un surprenant voyage au cœur de l’artisanat gallo-romain, depuis le musée  qui abrite sous ses ailes latérales les vestiges des fours à la sculpture musicale installée au début de l’été entre l’arboretum et le jardin des potiers en passant par le bâtiment qui abrite une réplique exacte d’un des grands fours mis au jour dans les années 1970. 

P1170904-bis.jpgLa visite se poursuit sous les tentes plantées dans le parc. Elles abritent un coin lecture, avec de très beaux albums pour les jeunes, ainsi que les rideaux d’argile et les instruments de musique que les écoliers du Narbonnais ont créés au cours de l’année scolaire, sous la tutelle d’Ivan Levasseur, le potier-musicologue qui fait chanter l’argile.

P1170894-bis.jpgSous les tentes, le public découvre, en s’amusant, les jeux antiques parmi les plus populaires dans l’antiquité romaine. A l’exemple de la marelle gravée souvent à même le sol et des latroncules, jeu de stratégie dont le but est de capturer tous les pions de son adversaire - un peu l’ancêtre des jeux de dames et d’échecs actuels.P1170892-bis.jpg

Le stomachion ou puzzle d’Archimède est l’un des plus vieux puzzles connus. Il attire petits et grands  pressés de recomposer figures géométriques ou silhouettes. Quant au jeu des douze signes, très prisé sous l’empire romain et lointain descendant du trictrac, il a des règles plus ardues. Les pions se déplacent sur des lettres qui font office de cases, créant de petites maximes de six mots de six lettres au contenu souvent plaisant, qui nous livrent les préoccupations des joueurs d’alors, tel Invida puncta jubnet felice audere doctum que l’on traduit par "De mauvais coups obligent le joueur habile à bien jouer".P1170897-bis.jpg

Ces journées ludiques et pédagogiques à la fois sont reconduites les 22 et 28 août de 16 h à 19 h.

 
 

13.08.2014

Les vacances passent vite au centre de loisirs intercommunal

Un mois s’est déjà écoulé au centre de loisirs et comme à l’habitude les enfants qui le fréquentent, de Sallèles et des villages des alentours ont offert un beau divertissement à leurs parents.

P1170850 (Copier).JPGBien remplies, les journées se sont enchaînées au fil d’une riche palette d’activités parmi lesquelles la préparation du spectacle, thème, décors, costumes, avec beaucoup de rires qui s’échappaient de la cour de l’école. Ils ont puisé dans l’univers de Walt Disney les personnages les plus célèbres pour construire de nouvelles histoires dont le grand méchant loup était le fil rouge.

P1170879 (Copier).JPGPiégé dans la forêt de Salléliande, après avoir passé la porte magique, le voilà entraîné à partager les aventures d’autres héros comme Tarzan, Peter Pan et la fée Clochette ou encore Mary Poppins.

P1170883 (Copier).JPGDe quoi stimuler l’imagination et l’éveil artistique des quelque quatre-vingt enfants encadrés par Manon, Corentin, Stéphane, Charlène et Emeline pour les grands et Judith, Jenny, Elodie et Nathan pour les petits, des animateurs à leur écoute qui leur permettent de passer des vacances agréables avec de nouveaux camarades et en harmonie avec leur besoin de découvertes.

P1170858 (Copier).JPG► Le spectacle de fin des vacances aura lieu le jeudi 28 août sur le thème de l’Art des rues.
 
 

20:42 Publié dans Loisirs, spectacle | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

17.07.2014

Le festival Eau, terre et vin, c'est dimanche!

Une ultime réunion entre élus et responsables d’associations a permis de caler les derniers détails du festival Eau, terre et vin qui a drainé, lors des précédentes éditions, quelque quinze mille personnes attirées, entre autres animations, par les combats de joutes languedociennes à proximité de la passerelle. De quoi prendre des mesures d’organisations exceptionnelles  pour assurer la sécurité et la tranquillité publique.festival

Une charte de fonctionnement a été établie entre la municipalité et les producteurs et associations, gestionnaires de bodegas, qui met en avant le matériel mis à a disposition de ces derniers et les emplacements.

Mais aussi l’obligation d’utiliser les écocups fournis par la mairie dans lesquels les boissons seront servies, à l’exception du vin proposé à la dégustation par les producteurs. Des producteurs mis à l’honneur, les bodegas étant priées de se fournir en vin auprès d’eux obligatoirement.

Les stationnements restent les mêmes que lors des précédentes éditions et les parkings fléchés répartis sur toute la commune, du stade à l’entrée route de Cuxac en passant par les Éts.Plantade. Le point noir du pont a été résolu en déplaçant le vide grenier, qui bloquait la départementale, sur le quai d’Alsace, après les différents stands.

Un dernier tour d’horizon a mis en avant la riche programmation de ce dimanche 20 juillet entre animations sportives et de loisirs, animations culturelles et pour les enfants, marchés artisanal et gourmand, exposants et bodegas.

Les animations musicales font la part belle à la danse country, à la fanfare sallèloise des Gais lurons lors du défilé des jouteurs et des majorettes et au concert, à 21 h, de Danito et Les Sols Cirés pour terminer une journée hors du commun.
 

 

21.06.2014

Des monstres à gogo à l'accueil de loisirs

Le programme de l’accueil de loisirs associés à l’école s’est achevé par un spectacle plébiscité par beaucoup de familles venues encourager leur progéniture dans la cour de l’école élémentaire.

photos-alae-2014-859-bis.jpgIls étaient quatre-vingts, petits et grands, à dédier ce moment convivial à leurs parents, vitrine de la kyrielle d’animations et ateliers auxquels ils ont participé tout au long de l’année, activités manuelles, jeux, lectures, sorties.

Les tout-petits ont travaillé sur les monstres, les compagnons de tous moments et de toujours, êtres fascinants dont l’évocation leur apprend progressivement à surmonter leurs peurs. Ils ont fabriqué déguisements et masques, appris des comptines et proposé au public un joli spectacle.

photos-alae-2014-888-bis.jpgPour les plus grands, pas de thème particulier mais des activités sportives à la carte, entre hi-hop et gym. Et c’est avec toute la fougue de la jeunesse qu’ils ont offert à leurs parents des chorégraphies dansées et chantées préparées en amont avec une équipe d’animation qui, autour de Noëlle Chavarria, la directrice de la structure, ne manque ni d’énergie, ni de bonne humeur et d’imagination.
 
 
 

16:33 Publié dans Loisirs, spectacle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alae |  Facebook | | |

14.06.2014

Sur les pas des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle

P1170172-bis.jpg     Photo souvenir au mont de la Joie d'où l'on aperçoit les flèches de la cathédrale de Santiago 

C’est sans bâton ni bottes de sept lieues mais à bord d’un autocar grand tourisme qu’ont embarqué trente-neufs passagers de Sallèles d’Aude et ses environs pour suivre le chemin emprunté par les jacquets depuis plus de 1 200 ans.

IMG_0104_2-bis.jpgLeur voyage de dix jours a été rythmé, du Pays basque à la Galice, en passant par la Navarre et le Rioja par la visite des villes et villages symboles du Camino francès mais aussi par la découverte de l’Espagne Atlantique avec ses innombrables attraits naturels qui offrent un large éventail de paysages encore sauvages pour certains, des fameuses rías galiciennes à la célèbre baie de la Concha de Saint-Sébastien (ci-dessus).

P1160995-bis.jpgLes Languedociens ont profité d’un guide idéal, véritable ambassadeur de son pays, un José plein d’enthousiasme qui a géré de bout en bout leur séjour avec  une compétence saluée par tous. Ses explications étaient enrichies d’anecdotes et de légendes que ce soit en traversant les grandes étendues quasi-désertiques des bords de la Meseta ou en empruntant des routes secondaires parfois tortueuses mais  pleines de charme.

P1170251-bis.jpgGrâce à son érudition, ils ont voyagé dans le temps et contemplé les trésors de l’art roman comme la petite église octogonale de Santa-María-de-Eunate, en Navarre, ou le Panthéon des rois à León, une sorte de chapelle Sixtine par la richesse de ses fresques. Ils ont gravi le col de la Croix de fer où, dit la légende, il faut déposer une pierre qui représente tous ses péchés, et sacrifié au rite de la queimada (ci-dessus), une agréable potion magique pour conjurer le mauvais sort.

P1170391-bis.jpgDe ce voyage, proposé par le club d’espagnol du Foyer culturel et sportif, les voyageurs sont revenus des étoiles plein les yeux et des souvenirs plein la tête

07:25 Publié dans Associations, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fcs |  Facebook | | |

08.06.2014

Pierre Maurel s'affirme dans la bande dessinée

Début 2012, Pierre Maurel, scénariste et dessinateur, était l’invité de la bibliothèque municipale pour évoquer son goût pour la bande dessinée, un penchant qu’il n’a eu de cesse de développer, depuis le temps des culottes courtes, en enchaînant petits boulots qui lui fourniront matière pour les mini-comics de ses débuts qu’il auto publie et distribue gratuitement.Pierre_Maurel.jpg

Faire de sa passion un métier est maintenant chose faite pour l’artiste aux origines sallèloises, proche de l’éditeur l’Employé du Moi qui a publié Blackbird, nominé pour le prix BD du journal Libération. Avec Buck en 2005 et Michel en 2006, Blackbird s’intéresse  au monde moderne et s’inscrit dans une dimension sociale assez rare dans l’univers de la BD, une des particularités du travail de Pierre que l’on retrouve dans Post-mortem, album publié en 2012 chez Gallimard pour lequel il a utilisé la couleur pour la première fois. Une entrée remarquée dans la cour des grands avec en prime des albums plusieurs fois en compétition à Angoulême, au festival de la BD.

Creusant son sillon, il signe en 2014 deux albums dont Tabula Rasa, dans la collection Bayou de Gallimard, depuis février dans les bacs. Un récit d’anticipation qui brasse fantastique et politique. Là encore, une dénonciation des dérives de la société à travers le parcours de deux ados, Mishka et Hazal jetés dans un monde de mutants.

9782203088047.jpgLe dernier opus, Iba, sorti fin mai après avoir été créé dans le périodique numérique Professeur Cyclope sous la forme d’une mini série a été bien accueillie par les fans et les critiques : « Beaucoup de finesse dans ce scénario, accentué par un dessin des plus subtil qui laisse la place aux détails, aux expressions, qui exprime même souvent bien plus de choses que les mots eux même ! »

Edité par Casterman, Iba se définit à la fois comme une chronique du quotidien et un récit d’épouvante.
Pierre, au style maintenant reconnaissable, y distille habilement angoisse et malaise.

A bientôt dans le top des valeurs sûres de la BD. C’est ce que nous souhaitons à ce jeune dessinateur de talent. 
 
 


 

20:29 Publié dans Livre, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pierre maurel |  Facebook | | |

Le syndicat d'initiative sur de nouveaux rails

Le 16 juin, le syndicat d’initiative rouvrira ses portes, à l’entrée de l’allée du Gailhousty, sur les berges du canal de jonction, pour accueillir le public et lui fournir tous les renseignements nécessaires pour passer un bon séjour à Sallèles-d’Aude et ses alentours.P1160780-bis.jpg

Toujours actif mais aux ambitions limitées dans l’attente d’une éventuelle gestion par le Grand Narbonne, la structure s’est dotée récemment d’un nouveau bureau et de statuts allégés. Le but de l’association a été défini de la manière la plus simple possible : la promotion et l’animation touristique du village.

Le premier projet lancé par les bénévoles élus est un concours de photos sur le canal de jonction, un thème qui laissera libre cours à l’imagination des participants et dont les photos, souhaitées originales et insolites, seront exposées pour le festival Eau, terre et vin.

Le bureau est composé, autour de Martine Vignon, présidente, de Gilles Pasquier, vice-président, de Josette Maillard, trésorière, de Roselyne Meyer, trésorière adjointe, de Daniel Bru, secrétaire, de Jean-Georges Chevalier, secrétaire adjoint. Anne-Marie de Sansonetti et Jacques de Grenier sont membres.