13.02.2014

Le chemin de la Condamine : les souvenirs d'un homme simple et généreux

A la mi-janvier, Roger Franc est mort à Lézignan-Corbières à l’âge de 97 ans. L’hommage que les Sallèlois peuvent rendre à ce vieux monsieur, c’est d’ouvrir le livre écrit au soir de sa vie dans lequel il évoque son enfance et principalement la dizaine d’années passées au domaine de Truilhas. roger,franc

Le titre, Le chemin de la Condamine, nous plonge aussitôt dans la belle terre grasse, alors plantée de vigne, que traversa la charrette de la famille Franc, en février 1921, lorsqu’elle arriva au pied du château, le petit Roger somnolant sur le ''porte-fainéant''. Prendre en main la cave de Truilhas, après la fin de la tuerie de la Grande guerre, fut la promesse d’une vie meilleure pour Joseph Franc qui la transforma en cave modèle sous le regard bienveillant de son maître.

Au fur et à mesure que se tournent les pages, les anecdotes fourmillent qui nous renseignent sur la vie quotidienne à Truilhas, une vraie ruche notamment lors de la préparation des vendanges : travaux de ferrage, nettoyage des cuves et pressoirs ou encore installation du réfectoire et du dortoir pour les ''montagnols''qui arrivaient à la gare de Sallèles par familles entières, des environs de Saint-Girons ou de Foix.

La Cesse toute proche, « la petite rivière qui cachait sous des airs ingénus des colères subites », les parties de pêche à la ''garlesca'', le cers, toujours lui, la leçon de natation sous la passerelle par un Pipet qui criait Faï la gragnotta (Fais la grenouille !), les voyages en train à Narbonne où la famille déballait le repas au café du Château d’eau après les courses aux Dames de France, tous ces souvenirs d’enfance sont autant de témoignages des années 20 du siècle dernier parmi lesquels figurent en bonne place l’école, à une bonne trotte de Truilhas qu’il fallait atteindre à pied avec, au bras, le panier d’osier contenant le repas de midi.

1929 sera pour le jeune Roger le certificat d’études qui aurait pu lui ouvrir d’autres portes que celle de la terre que son père lui imposa, tradition familiale oblige, et surtout la vente annoncée du domaine.
Ce fut alors un nouveau départ vers une autre exploitation agricole, et la montée du chemin de la Condamine en haut duquel, il se retourna murmurant : «  Adieu mon beau Truilhas » avant de presser le pas et rejoindre l’attelage.
 

 

20:53 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : roger, franc |  Facebook | | |

23.11.2013

Vin, polars et chansons, une heureuse osmose au domaine des 7 Écluses

P1150425 (Copier).jpg« Ce soir, dans le cadre des animations de la bibliothèque municipale et sous l’idée et l’impulsion de Maryvonne Périer, nous allons rapprocher un vigneron talentueux, Jean-François Ramond, et un auteur local, Daniel Hernandez, au succès reconnu, qui a placé en toile de fond de plusieurs de ses romans, sa région et le monde du vin. »

P1150430 (Copier).jpgCette phrase, tirée du discours de Danielle Dura, la première adjointe, résume l’esprit de la manifestation qui a fait la part belle à deux personnalités ayant en commun le souci du résultat de leur travail et qui ont eu à cœur de le présenter aux invités regroupés au cœur même du domaine des 7 Ecluses.

P1150441 (Copier).jpgDes invités qui dégustèrent les nouveaux fleurons de la cave, Pierre-Jean et Val de Cesse, des vins qui ont bénéficié d’une très longue cuvaison et d’un vieillissement en barriques neuves. Interrogé sur la dernière récolte, le vigneron l'a qualifiée de normale et se présente, quant à elle, comme un « joli millésime quoique un peu particulier en raison des conditions météorologistes ».

P1150450 (Copier).jpgDaniel Hernandez a fait œuvre d’historien en brossant, à l’aide de diapositives, l’histoire vigneronne du Languedoc-Roussillon, projetant expansion du vignoble, boom économique, arrachages définitifs, essor et déclin des caves coopératives mais aussi disparition virtuelle du vignoble qui sert de décor à son polar Mortes moissons.

Cette approche de son travail - une dizaine de polars qui mêlent fiction et réalité - a fortement intéressé l’assistance qui a découvert un auteur captivant, attaché à un environnement qui lui sert pour nourrir ses intrigues policières.

P1150433 (Copier).jpgLe groupe musical De cinq à sept a servi de fil rouge à la soirée en interprétant un répertoire de chansons adapté au site, s’alliant agréablement au goût du vin et de la lecture.

 

29.10.2013

Un livre du terroir pour le retour de Kathy Falguéra sur les bords du canal

P1150053-bis.jpgKathy Falguera se dit avant tout méditerranéenne et profondément attachée à ses racines audoises. Installée à Gruissan, elle n’est pas si loin, à vol d’oiseau, des terres qui l’ont vu naître, tout à côté du Canal du Midi, dans le hameau du Somail.

Depuis quelques années, elle se consacre à l’écriture en restant au plus près du terroir en contant notamment les mésaventures de Colin Brunel, en plein XVIIᵉ siècle, dans un roman qui sera suivi d’un ouvrage dans lequel le lecteur emboîte ses pas dans ceux de ce jeune Audois de Lagrasse. On y découvre ainsi l’histoire et les légendes des villages traversés et on visite les églises et les châteaux qui marquent encore le paysage audois.
 

P1150048-bis.jpgKathy est revenue sur les berges du canal, non loin de la Porte minervoise, pour présenter à ses amis de Mirepeïsset et de Sallèles, sa dernière œuvre : Sur la route des figuiers en pays audois, du littoral aux Corbières en passant par le Minervois. Sa démarche a été de parcourir les chemins du département à la recherche d’un figuier, un arbre emblématique du terroir qu’elle a choisi comme fil conducteur pour livrer aux lecteurs vingt-quatre villages.

P1150049-bis.jpgUn guide touristique enrichi de documents photographiques, mais pas que, souligne l’auteur, qui est allée au devant des habitants pour débusquer des coins de baignade ici, d’authentiques recettes du terroir là  et bien sûr des légendes, des mystères et des secrets qu’aiment tant les lecteurs.
 

20:45 Publié dans Livre, Patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : falguera |  Facebook | | |

11.07.2013

Daniel Quétier, nouveau visage à la bibliothèque municipale

P1140547-bis.jpgLes élus ont repensé l’accueil de la bibliothèque municipale jusque là assumé indifféremment par une employée communale et des bénévoles du Foyer culturel et sportifDaniel Quétier, Sallèlois installé aux Bastides, est depuis peu, le responsable à part entière de la bibliothèque.

Que chaque usager ait un seul interlocuteur, tel est l’objectif de ce recrutement en contrat aidé. Il apparaît en effet souhaitable pour une meilleure circulation des informations, alors que la bibliothèque développe une politique d’animations très actives en direction de tous les publics, bébés lecteurs, scolaires, conférences et expositions. Des animations toujours en partenariat avec l’équipe de bénévoles du FCS qui accompagneront ainsi le travail du responsable.

P1140095-bis.jpgRendre la bibliothèque la plus largement accessible à tous passe aussi par un élargissement de ses horaires. Elle sera donc ouverte tous les jours, été compris, l’occasion pour Daniel de créer une vraie section pour les ados qui ont du mal à venir jusqu’aux bibliothèques. Un fonds de livres soigneusement sélectionné est déjà en rayons. Des collections attractives d’auteurs contemporains qu’ils aiment, ainsi les séries Humber GamesJournal d’un vampire ou encore A la recherche de Percy Jackson.

P1140094-bis.jpgUn grand choix de titres est également proposé aux adultes parmi lesquels Heureux les heureux de Yasmina Reza, Petite Poucette de Michel Serres, Le voyage à Manosque de Jacques Ibanès ou encore La bataille des chats d’Eduardo Mendoza.

Horaires : lundi de 17 h à 18 h 30, mardi de 17 h à 18 h 30, mercredi de 16 h 30 à 18 h 30, jeudi de 16 h 30 à 18 h 30 et vendredi de17 h à 19 h.
 P1140096-bis.jpg

 

 

17:02 Publié dans Livre, Mairie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bibliothèque |  Facebook | | |

20.05.2013

En avant les belles histoires avec les bébés lecteurs

P1130155 (Copier).jpgPour la dernière séance des bébés lecteurs, Maryvonne Périer a installé douillettement les tout-petits sur l’un des tapis de lecture de la bibliothèque municipale posé à même le sol et point de départ d’histoires extraordinaires.

Sur le thème des quatre saisons, l’animatrice a fait vivre chacune d’elles selon un scénario qu’elle illustre de récits et comptines chantés ou parlés et accompagne avec des marionnettes à doigts, des petites peluches et autres objets qui captent l’attention de ces jeunes enfants.

P1130160 (Copier).jpgLa découverte est à la fois tactile, pour Gaston, Estelle, Simon, Jeanne et Batiste, incités à explorer les décors en patchwork et à toucher les différentes textures, et également sonore avec des pastilles à presser, associées à des bruits qui les ravissent.

Les albums utilisés, souvent sans texte, sont des livres d’artiste qui associent formes simples et couleurs pétillantes et qui représentent, conjugués au savoir-faire pédagogique de l’animatrice, une première approche artistique pour bébés curieux. 
 
 

15.05.2013

Table ronde autour du bien-être

Pour terminer le cycle d’animations et conférences autour du bien-être, la bibliothèque municipale propose ce vendredi 17 mai, à 18 h dans la salle des fêtes, une causerie autour du bien manger et du bien dormir et une exposition sur le thème Précieux sommeil.

Théorie et pratique pourront être discutées avec Hacène Aït-Aider, maître en Qi-gong, Valérie Quillon, diététicienne et Nadia Vernet, sophrologue. Des professionnels qui ont un rôle à jouer dans la quête du bien-être et qui présenteront  exercices et recettes pour mieux dormir.

A l’issue de la rencontre, seront offerts des cocktails maison, préparés par l’atelier cuisine du Foyer culturel et sportif.

12.04.2013

Des conférences à la recherche d'une bonne hygiène de vie

bibliothèqueLa municipalité avec l’actif concours des bénévoles du Foyer culturel et sportif propose jusqu’à fin mai une pléiade d’animations et d’expositions autour du bien-être.

La rencontre vin et littérature du jeudi 28 mars, n’a pas connu le succès escompté avec une faible fréquentation. Dommage car l’idée était plus qu’intéressante avec un diaporama de qualité réalisé et abondamment commenté par Georges Ferré qui présentait là son dernier livre L’âme du vin aux côtés de la famille Greuzard, les propriétaires du domaine de l’Herbe Sainte dont Christelle, la fille de la maison, s’est faite, pour le public, l’ambassadrice de choix pour la gamme des vins produits et mis en bouteilles sur le sitebibliothèque

Le vendredi 19 avril, à 18 h, salle Frédéric Mistral, Valérie Cristelli apprendra au public à fabriquer des huiles essentielles et à bien les utiliser dans son quotidien. Créer son propre parfum, par exemple, sera l’un des sujets de sa conférence, toujours en relation avec l’exposition présentée à la bibliothèque jusqu’à fin avril ''Les plantes et leurs usages''.

La naturopathe reviendra le vendredi 10 mai pour une nouvelle rencontre sur le thème : Parfumer sa cuisine. Pour faire évoluer les habitudes alimentaires et préparer simplement, avec parfois une seule touche subtile de senteurs, des plats sains et savoureux.

Le vendredi 17 mai, en conclusion de ce Top santé, une causerie avec un ostéopathe, une sophrologue et une diététicienne reviendra sur le bien manger mais aussi le bien dormir. Ces professionnels donneront des conseils pour accéder à un sommeil serein et réparateur en suivant quelques règles diététiques simples.

Cette dernière table ronde aura lieu dans la salle des fêtes. Le public pourra aussi découvrir une exposition sur le ''Précieux sommeil'' qui sera ensuite visible à la bibliothèque jusqu’au 31 mai.

06:00 Publié dans Commerce, Livre, Mairie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bibliothèque |  Facebook | | |