01.03.2015

Le foyer culturel et sportif cultive ses valeurs

Le Foyer culturel et sportif fidèle à ses objectifs d’éducation populaire, c’est ce que s’est employée à mettre en évidence sa présidente, Maryvonne Périer, à l’heure du bilan de la saison 2013-2014.

P1190238-bis.jpgLe même message de solidarité, de laïcité et de fraternité est décliné depuis le début des années 80. Il sous tend la grande palette d’activités culturelles et de loisirs proposées aux adhérents  à des tarifs adaptés et passe par une « brigade de bénévoles » sans qui l’association ne pourrait exister.  La présidente a insisté sur cette survie qui repose sur la subvention municipale (2 800 €) et exceptionnellement pour la saison en cours, sur le « cadeau » du sénateur Roland Courteau, puisé dans la réserve parlementaire, et du reliquat de l’association Les amis d’Amphoralis. De quoi équilibrer les comptes avec un autofinancement important dû notamment aux sept formateurs bénévoles, sachant toutefois que les comptes accusent un petit déficit de 588 €.

Les activités ont réuni 221 adhérents répartis dans 20 sections, danse, judo et théâtre pour enfants et un vaste éventail pour les adultes qui pratiquent souvent plusieurs activités et que l’on retrouve aussi dans les animations destinées à promouvoir l’association et lui assurer des revenus non négligeables. Et de citer à ce moment les deux vide grenier, les deux repas dansants et autres participations aux manifestations locales.

Le souci est de maintenir et de développer des activités pertinentes. Celles qui ne marchent pas sont remplacées ; exemple l’école du cirque a remplacé la danse des enfants. Plus de sophrologie mais création d’une section culture et patrimoine.

« Être novateur pour redynamiser les ateliers » fait ainsi partie des priorités affichées par le bureau qui s’est agrandi avec 24 membres au lieu de 21. De quoi redonner des couleurs au bénévolat comme l’a souligné Dominique Trilles, la première adjointe, qui s’est reconnue, par ailleurs dans les valeurs du Foyer et dans le « vivre ensemble » qu’elle revendique au sein du CCAS. La représentante de la Fédération audoise des œuvres laïques est revenue sur le bénévolat affirmant « qu’il y en a toujours » et de s’en féliciter en rendant hommage au dynamisme du FCS.
legende :

16:09 Publié dans Associations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fcs |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.