09.01.2015

Le tout dernier conseil de l'année

Le conseil municipal du 23 décembre a accordé à Yves Bastié - moins les quatre voix de l’opposition - une protection fonctionnelle dont le but est de prendre en charge ses frais de défense lorsqu’il est mis en cause. Il fait, en effet, l’objet d’une enquête liée à des attaques ciblées et a porté plainte lui-même pour diffamation suite à un tract diffusé à la population.

Le nouveau centre de secours, c’est fait. À l’unanimité, les élus ont voté la vente des ateliers municipaux au SDIS pour agrandir la caserne. Prix : 120 000 €. Estimation des domaines : 129 000 €. Samantha Rouanet a demandé où seront transférés les ateliers. « Une phase de réflexion, de six mois à un an s’installe » a répondu le maire. La superficie requise est estimée à 1 500 m².

Le plan de mise en accessibilité de la voirie et des aménagements des espaces publics demandé par le Grand Narbonne a été approuvé. Le « très bon travail » du cabinet a été relevé par tous. L’occasion toutefois pour Danielle Dura de demander au maire comment sera géré l’accès au Calvaire lorsqu’il sera ouvert au public. « Une étude va être engagée » a assuré Yves Bastié.

Entre conventions et approbation de modifications mineures du Plan local d’urbanisme, on relève une demande de subvention aux autorités compétentes pour l’aménagement du bâtiment dit Socav qui pourrait accueillir une entreprise de location de bateaux. Cela avait déjà été évoqué en conseil en mars 2014. Autre subvention demandée qui fera plaisir aux viticulteurs, celle destinée à la création d’une nouvelle aire de lavage. 

Le maire a annoncé la prochaine dématérialisation du conseil municipal. Chaque élu recevra sur sa tablette convocations et documents qui se rapportent à l’ordre du jour. De quoi simplifier les procédures, gagner du temps et augmenter l’efficacité du conseil.

13:55 Publié dans Mairie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : conseil |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.