04.12.2014

Un dimanche pas comme les autres!

Au petit matin, après l’alerte météo à la vigilance, le doute était permis quant à une crue massive de l’Aude. À partir de midi, l’incertitude a fait place à l’angoisse dans les parties basses de la commune, les habitants mesurant la progression de l’eau, notamment dans la rue du moulin et l’impasse de la fontaine.

P1180642 (Copier).JPGDes habitants aux bons réflexes qui ont installé batardeaux et éloigné voitures et matériels à risque.
Heureusement, le pire a été évité grâce au bon fonctionnement du déversoir de l’allée du Gailhousty, qui a joué son rôle en répandant sans violence les flots qui avaient envahi la cuvette des Crouzettes et noyé les jardins familiaux.

P1180649 (Copier).JPGYves Bastié, les élus, le personnel municipal et les membres de la cellule de crise sont restés sur le terrain jusqu’à la décrue, une mobilisation qui a conduit à un premier bilan qualifié de positif par le maire. « La prévention a porté ses fruits » a-t-il souligné.

P1180635 (Copier).JPGAux riverains qui réclament l’abaissement ou l’allongement du déversoir, qui permettrait un écoulement plus rapide et une inondation moindre du bas du village, Yves Bastié a confirmé qu’il continue à en faire régulièrement la demande auprès des autorités compétentes, et ce d’autant plus que Cuxac d’Aude est maintenant protégé par ses digues. Toujours dans la prévention, côté Cesse cette fois, il a affirmé que l’arrêté préfectoral autorisant la construction des digues « va dans le bon sens ».

bis.jpg►Une quinzaine de personnes, personnel communal et bénévoles de la cellule de crise se sont mis au service des sinistrés de Sigean pendant deux jours. Un geste solidaire apprécié de la municipalité dévastée.
 
 

21:06 Publié dans Inondation, Mairie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.