13.08.2014

Des tomates à rougir d'envie

Roger Daydé, que l’on retrouve en début d’année dans ces colonnes avec ses relevés météo, puise t-il dans son observation du temps les bons gestes à effectuer au jardin potager et au jardin d’ornement pour obtenir d’eux-mêmes le meilleur? Peut-être un peu mais il dit privilégier plutôt les visites quotidiennes aux plates-bandes pour un bon suivi du développement de ses plantations.

P1170843 (Copier).JPGEn cet été capricieux, il récolte des tomates exceptionnellement grosses, d'environ 1kg 500, chouchoutées également par Jocelyne qui, lorsqu’elles sont mûres à souhait remplit vite fait, bien fait, son panier pour préparer les litres de sauce qui prolongent l’été toute l’année.

Le secret : « Il n’y a pas de secret. » Pas de paillage, pas de cuivre, ni soufre ni mixture magique pour ce légume-fruit sans doute le plus populaire au jardin familial. La variété ? « Je l’ignore, ancienne certainement ; je recueille chaque année les graines mises à sécher que je sème, année après année. Le résultat, ce sont ces tomates résistantes aux maladies et aux bonnes qualités gustatives qui exigent un tuteur solide et une taille persévérante. »

Et d’ajouter avec madame, réussite au jardin, régal dans l’assiette !

20:48 Publié dans Vie quotidienne | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tomates |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.